A la rencontre de Florent Dubois, alias Thaï-Thaï

Si on vous parle de Florent Dubois, vous vous demanderez à coup sûr de qui il s'agit. Mais si on évoque son surnom (ThaïThaï), vous ferez alors rapidement le rapprochement avec le nouvel habitant de Bahus fraîchement débarqué au sein de l'ESMS. Cette semaine, nous vous proposons donc de partir à sa rencontre...


ESMS : Bonjour Florent, peux-tu te présenter ?

FD : Florent Dubois, "plus connu sous mes surnoms "flo", "thaï-thaï" ou "floflothaï". J'ai 20 ans et demi, je suis "célibataire", je vis avec mes parents dans le magnifique bourg de Bahus-Juzanx (venez y faire un tour y a plein de truc à faire et à visiter... 😉). Je suis actuellement en recherche d'emploi, j'ai juste un CAP pâtissier (je suis dispo pour tout vos repas et anniversaires, prix à débattre 😄).

 

ESMS : Parle nous de ton parcours sportif

FD : J'ai commencé par du judo jusqu'à la ceinture jaune ou j'ai arrêté car je me suis fais battre par une jeune fille qui était 2 fois moins large et haute que moi.

De ce fait, je me suis mis à la boxe française (savate) pendant 2 ans, j'ai enchaîné par 1 an de handball ou nous avions fini 2ème Rhône Alpes.

Après quelques années de repos et de salle de musculation, je me suis mis à la boxe thaïlandaise (muaythai) jusqu'à mon arrivée dans les Landes.

J'ai commencé la pratique du basket à Malaussanne mais les entraînements étant trop loin de mon domicile, j'ai arrêté au bout d'un mois

Après un changement de domicile et mon arrivée à Montsoué, j'ai repris la boxe thaï à St Sever. Puis, suite à une chute en motocross qui m'a valu 4 fractures au poignet donc 1 articulaire, j'ai arrêté la pratique de ce sport. Et une fois opérationnel et remis de cette blessure, j'ai repris le basket à l'ESMS en 2015 jusqu'à nos jours.

 

ESMS : Fan de boxe thailandaise, comment en es-tu venu au basket ?

FD : Suite à ma blessure au poignet. La boxe thaï est l'un des sports les plus violents. Il faut un minimum de 3-4 ans d'entraînements pour pouvoir commencer la compétition dont 80% des victoires se terminent par KO. J'allais commencer une préparation intensive pour combattre dès 2016 mais le destin en a décidé autrement...


ESMS : Quels sont tes rôles au sein du club?

FD : Oula... Je suis très investi au sein du club. Avant tout je suis joueur en équipe 4 (quand le coach sait coacher...), cuisinier de la merveilleuse équipe 3 avec qui je m'entraîne toutes les semaines, assistant de " l'assisté" coach de la 3 sur certains déplacements (Patrice ne m'en veux pas 😉), assistant-coach de l'équipe séniors filles, et enfin DJ pour les soirées et échauffement d'avant match. Je suis aussi un membre actif des Go-élan.

 

ESMS : Quelles responsabilités le coach de l'équipe filles te confie-t-il?

FD : Pas grand chose comme c'est tout nouveau pour moi. Je l'aide en mettant en place les exercices, en complétant l'effectif quand on est en sous nombre. En cette nouvelle année je vais essayer de mettre 1 ou 2 exercices à l'entraînement pour m'investir un peu plus dans cette équipe. Cela soulagera le coach qui lui, en cette nouvelle année, s'occupera plus de madame... Aha ! 😁😁

 

ESMS : Quel est ton souhait pour cette fin de saison?

FD : Je n'ai pas de souhait particulier pour cette fin de saison, juste que l'on aille le plus loin possible en coupe des Landes et que j'intègre l'équipe 3 dès la nouvelle saison.

 


 

EN VRAC

 

Tir à 3 points ou dunk : 3 points

Joueur ou coach : joueur

Pâtisserie ou chaponnage : pâtisserie

Thermomix ou cuisine tradi : cuisine tradi sans hésiter

Polo ou Ford Fiesta : Polo

Rhône-Alpes ou Landes : Landes 🍻🍺



Merci ThaïThaï, et (avec un peu de retard) bienvenue dans les Landes et à l'ESMS !