Retour sur le weekend du 11 novembre

Un doux parfum de Coupe, une perche à selfies qui sert enfin, de la télé-réalité avec la 3, des victoires, des défaites... bref, encore un weekend passionnant qui vient de se terminer...


Séniors Filles  - 1/16 Coupe des Landes

ESMS 79 - 126 Basket Landes Espoirs

Vendredi 11 novembre : jour de recueillement pour commémorer tous ces soldats qui se sont battus pour sauver notre territoire... mais c'est aussi le rassemblement de tous les Go-élan pour supporter leur équipe favorite !

 

Le rendez-vous est donné à l'heure du café pour attaquer la "binouse". La pression coule pour les uns, monte pour les autres. Les autres, ce sont les filles qui défient les tenantes en titre de la fameuse Coupe des Landes. Et oui, qui dit Coupe des Landes, dit Go-élan en fusion. Le nouveau club des supporters se rappelle au bon souvenir du mois de mai dernier. Et ils sont déjà chauds pour cette année !

 

Les adversaires commencent à arriver 2 heures avant le début du match. La salle commencent à se remplir, la musique est à fond, les joueuses s'échauffent, Canal+ et ses cameramen ont fait le déplacement. Les Go-élan entrent en scène, le show à l'américaine peut commencer. La sono est en place, la grosse caisse est bien tenue par celui qui a pris un gros caisson...

Une présentation des joueuses et de l'assistant digne des plus grandes équipes NBA. La salle est pleine comme un oeuf (ndlr: du jamais vu pour un match féminin).

Le match peut commencer mais 1er arrêt du match : jet de PQ sur le terrain. 2ème arrêt : les Go-élan font trop de bruit, les arbitres ne supportent pas l'ambiance. 3ème arrêt : Le kop est de nouveau obligé de s'asseoir à leur place et de se taire. 4ème arrêt : temps-mort de Basket landes???? Et oui, nos joueuses sont bien entrées dans la partie et dominent le début du match par l'intermédiaire d'Aurore et Faustine. Le score est flatteur, vu que l'on partait avec 49 points d'avance (7 niveau d'écarts).

Par la suite, les espoirs retrouvent leur adresse longue distance, monte en pression défensive.. on pourra noter que les blanches ont mené pendant 17 min. Un match agréable à suivre ou chaque camp de supporters encourageait leur équipe. Les lauréates confirment leur supériorité et remportent la rencontre sur le score de 126-79.

Les filles remercient les supporters pour ces encouragements et finissent la rencontre en chantant et en communiant avec le kop.

Maintenant que l'on a re-goûté à cette ambiance, vivement le printemps...

Thomas Darricau

Pour le résumé vidéo de la rencontre, rendez-vous sur le blog Media40500 en suivant ce lien !

(la vidéo intégrale y sera disponible dans quelques jours...)

Et pour les photos, c'est dans notre galerie.


SG1

ESMS 88 - 78 Roche Vendée

Ce 3ème succès consécutif depuis la déroute face à l'ASCH valide la bonne dynamique actuelle des blancs et verts, et ce malgré plusieurs pépins physiques. A présent, place à 3 déplacements dont 2 le weekend prochain (vendredi à Losse en Coupe des Landes et samedi à Poitiers en match en retard en championnat).

 

Vous pouvez retrouver l'article du match (résumé et vidéo complète) sur Media40500 en suivant ce lien



SG2

Bonnut 72 - 67 ESMS II

Nouvelle défaite à l’extérieur pour les coéquipiers de Damien.

Face à une équipe de Bonnut équilibrée, les réservistes ont été à l’affût durant quasiment toute la rencontre mais il a manqué le petit coup de rein pour passer devant au score durant l’ultime acte et faire réellement douter l’équipe locale. Avec cette nouvelle défaite, la troupe de Coach Rubio rentre dans le rang mais figure tout de même en tête du peloton des poursuivants derrière le leader Jurançon, invaincu pour le moment.

Il va falloir ressortir le bleu de chauffe aux entrainements pour retrouver le chemin du succès.

Cédric Destrac


SG3

ESMS III 58 - 63 ADB II

"Jocy !! Jocy !! Dépêche toi !! Ça va bientôt cooommeeeenceeerrrr !! Prends ma bière stp en passant !! Jocyyyyyyyy vite, Denis est prêt !!!!!"... Ces mots ne sont ni inventés, ni amplifiés ou exagérés, ils correspondent seulement à la réalité. Mais pas à la télé-réalité car cela n'en est pas une !! Explications...

Vous êtes donc là, pour les plus chanceux, avec votre femme, magnifique, et toujours autant amoureux d'elle. Vous êtes chez vous, sur votre canapé tout neuf, acheté seulement il y'a 15 jours chez "Château d'Ax" suite à un tuyau filé par tata Georgette. La lampe de "Conforama" est allumée au fond de la pièce, la bière sous le bras droit, l'épouse sous le gauche... Tout va bien...

 

Pendant ce temps-là, quelques kilomètres plus loin...

A la veille de la 6ème levée de championnat d'Excellence Départementale, il y a autant de rouges que de jaunes sur le camp réunifié. Les chasubles sont bien là à l'entrainement, nos hommes de la 3 aussi. Et l'unité des jaunes a volé en éclats lors du précédent match marqué par la trahison de Rocco et Hervé, absents du dernier déplacement en terre colombienne (Ste Colombe pour les plus incultes).

 

ENTRAINEMENT, CONFORT, BOUE ET CHOIX DU COACH !

Cette semaine, le thème de jeu principal de l'entrainement ne sera pas de tout confort. Coach Darricau décide de tester ses hommes sur un jeu incontournable : l'épreuve de la boue. Bizarre me direz-vous pour du basket mais terriblement révélateur. Le principe est toujours le même, les joueurs doivent remplir le plus rapidement possible un seau de boue en utilisant leur corps. Oui oui vous ne rêvez pas, la technique a déjà fait ses preuves. À la clé, une rencontre avec une famille d'agriculteurs de Montgaillard et le bon repas qu'offrira Thai-Thai par la suite. Alléchant ! La course fait rage, les rouges utilisent leur longue chevelure (Hervé, Lolo et moi-même) pour rapporter le plus d'argile possible, les jaunes utilisant leur grande corpulence (Clément, Mickaël et Julien). Lors de la pesée, Marc élimine de nombreux candidats avec son seau (instinct de survivant) mais il est finalement éliminé à son tour par Loulou, de peu. Valentin le détrône et tout se joue entre lui et Emmanuel. C'est finalement le fils de la 1ère dame de Montgaillard qui remporte l'épreuve, lui permettant ainsi d'aller sous la douche en 1er !! Mérité !! Heureux et fier, il choisit de partager son gain avec son acolyte de toujours, Théo.

Pendant qu'Emmanuel et son complice profitent de leur sortie du vestiaire, le camp réunifié apprend qu'il doit faire ses valises ! Ils ne joueront donc pas le lendemain !! Une mauvaise nouvelle pour les rouges qui comprennent que leur nouveau lieu de vie du samedi soir n'est autre que les tribunes du Palais des Sports de Sarraziet, très peu confortable ! Sur le chemin pour regagner la salle de restauration, les "Survivors jaunes" qui joueront le lendemain ont le droit à une belle surprise : un coffre contenant du courrier pour chacun provenant des 4 coin des Landes. Si Marc craque en découvrant une lettre de son neveu "dédicace à Dada et Sophie", Rocco fond en larmes en lisant les mots tendres de son frère, parti rejoindre le campement de Larrivière, prenant l'eau de toutes parts (NDRL : Note de la Rédaction). Tous laissent couler leurs larmes de joie.

 

NUIT D'HORREUR ET JALOUSIE

Ce bonheur est malheureusement de courte durée. Durant la nuit précédent le match, la pluie se met soudainement à tomber et inonde la salle de Montgaillard. Heureusement pour eux, le match se joue en lever de rideau à Sarraziet. OUF !! La nuit des aventuriers est quand même particulièrement difficile, ce qui joue sur leur moral. Entre les joueurs non retenus, l'inondation et la peur de jouer avant les gars de la 1ère, personne n'a dormi plus de deux ou trois heures.

L'idée que Valentin et Théo aient de leur côté profité d'un beau confort, avec repas et nuit au sec en plus, agace. Il y a de la jalousie dans l'air...

 

IMMUNITÉ

Concernant le match contre ADB 2, le nouveau défi proposé cette fois-ci par Coach Couture est effectué en binômes. Un joueur sur deux est aveuglé pour laisser une chance aux Dacquois de marquer quelques paniers. L'un, aveuglé, l'autre lui sert de guide sur un parcours qu'il faut terminer le plus rapidement possible afin de participer au dernier quart-temps. Lolo et avec moi #Generation84, Vince avec Bastien #GenerationTrompette, Rocco avec Marc #Generation65Ans, Hervé avec Valentin #GenerationDansLeVent et Julien avec Clément #GenerationOnVeutPasGrandir.

Après moult chutes, les trompettes et les 65 ans sont au coude-à-coude. Bastien et son partenaire arrivent finalement premiers mais comme, sans le faire exprès, ils ont pris un léger raccourci vers les vestiaires, ils sont disqualifiés. C'est donc finalement les 65 ans qui accèdent à la finale.

Cette fois, alors que le 3ème quart-temps vient de débuter, c'est l'un contre l'autre qu'ils concourent. Tous les deux aveuglés, ils doivent défendre en zone et récupérer le maximum de rebonds, l'un après l'autre. Chacun choisit un guide, Clément pour Marc, Hervé pour Rocco. Marc est le premier à récupérer un rebond. Il est vite rattrapé par son adversaire Rocco, l'ADB jouant avec 2 ballons pour grappiller son retard. Mais voilà, Rocco est plus lent (Annabelle le confirmera en zone d'interview), il marche au lieu de courir, ce qui lui est fatal. Marc remporte aisément la victoire et a lui tout seul surclasse l'adversaire.

 

NOUVELLES ALLIANCES ET STRATÉGIES

Marc immunisé, il est temps de mettre en place de nouvelles stratégies. Tout le monde aimerait éliminer Lolo, ex-jaune, à cause de sa force. Un choix que Valentin et Bastien voient d'un très bon œil étant en difficulté face à lui. Une nouvelle alliance est en train de naître, celles des jeunes : Bastien, Valentin et Clément.

Hervé, de son côté, semble avoir compris ce qui se trame entre les deux ex-rouges et les deux ex-jaunes. Il met en garde les autres naufragés et me balance l'info. Les coaches, immédiatement avertis, voteront sûrement contre eux pour le prochain match afin de mettre les jeunes sur la touche. Des propos rapportés également aux Présidents.

 

CONSEIL

Durant cette réunion, il y a de la tension entre Lolo et Valentin, le premier reprochant au second de ne pas en faire assez sur le terrain. Après une courte explication, il est temps de passer aux votes.

Avec cinq voix contre lui et à la surprise générale, c'est Julien qui est éliminé. Il y a à présent plus d'ex-jaunes que d'ex-rouges dans l'aventure. Du côté des audiences, l'ESMS 3 a fait le plein, bénéficiant de son match en lever de rideau. 25,2 spectateurs étaient au match pour ce sixième épisode, soit 26,7% de la population sarrazietoise.

Vous l'aurez compris, ces aventures ont fatigué nos vedettes. Et pour ceux que ça intéresse, victoire de l'ADB 58-63.

A l'image de cette semaine d'entrainement, des choix ont été faits, que l'on ne s'y TRUMP pas !! J'avais prévu une chute "nos aventuriers de la 3 (réunifiée) ont décidé d'éliminer les adversaires un à un, et leur sentence est irrévocable ». Mais du coup suite à la défaite, je ne peux plus la faire. Le coach local, lui, Hillary jaune...

Patrick peut aller se coucher tranquille, il vient d'éteindre sa lampe de salon. Tel son idole Denis Brogniart avec la torche !! Bonne nuit Patrick !!

2N9


SG4

ESMS IV 71 - 59 Barcelonne II

La fameuse perche à selfie est enfin de sortie... ouf, Poête-Poête ne l'a pas acheté pour rien !
La fameuse perche à selfie est enfin de sortie... ouf, Poête-Poête ne l'a pas acheté pour rien !

Tout vient à point à qui sait attendre. C’est ce qui est venu à l’esprit lorsque le buzzer a retentit pour signifier la fin du match.

 

Pourtant en début de rencontre les choses commencent mal. Xavi et Florian se ratent sur des shoots pourtant à leur niveau. Ajoutez à cela une défense inexistante et vous obtenez un début de match catastrophique. L’Elan est mené 11-24 au terme du 1er quart. Corrigés lors du match aller, le souvenir de ce match revient dans les esprits.

Avec l’entrée d’un Hervé qui aura fait un match parfait (auteur de 26 points) les affaires reprennent. L’équipe inflige un 14-0 en moins de 3 minutes à des adversaires dépassés. On voit, enfin, pour la 1ère fois une défense imperméable, une attaque où les joueurs se trouvent et la circulation de la balle orange se fait judicieuse. Les nombreuses récupérations de balles permettent à Hervé et Florian, sur des contre-attaques, de ramener l’équipe à hauteur de l’adversaire. L’ESMS a rattrapé son retard et mènent à la mi-temps d’un petit point 35-34.

De retour sur le terrain les gars ont une envie qui se ressent, cette envie de ne pas lâcher, de se donner pour le plaisir de ses supporters. L’objectif est de rester sur cette lancée et maintenir le score, continuer de défendre et tenter de tuer le match.

Mais les Barcelonnais n’abdiquent pas et reste à portée de fusil. C’est sans compter sur Hervé qui continue son show et maintient le score, avec l’aide de Théo et Bastien.

A l’entame du dernier quart-temps les verts et blancs compte encore 2 points d’avance. Il est temps de tuer le match. Et Xavi dans tout ça ? Celui qui est souvent l’homme du match, le meilleur scoreur de l’équipe ! Hé bien il va enfin se réveiller et planter 2 paniers à 3 points. Théo et (toujours) Hervé font des merveilles et en finissent des espoirs gersois, qui ne pourront plus revenir dans le match. Ils craqueront même sur la fin, ne se donnant même plus la peine de replier lorsqu’ils perdent la balle.

VICTOIRE 71-58.

 

Après la courte défaite du week-end dernier, l’équipe avait à cœur de se racheter et de laver l’affront subi lors du match aller. C’est désormais chose faite.

« Pour la 1ère fois de la saison j’ai enfin pû voir un vrai collectif, se remettant en question, chercher des solutions en permanence et capable de lire le jeu adverse. J’ai pris plaisir à voir les gars jouer et avec plein d’envie. Ils m’ont donné de grandes sueurs froides, notamment dans le 1er quart-temps, mais ils ont su se ressaisir et dominer des Barcelonnais qui ne s’attendaient pas à un tel retournement de situation. Espérons que cette dynamique perdure pour les prochains matchs qui nous attendent. Tout vient à point à qui sait attendre. Mais l’attente se faisait très longue ! »

Laurent Duclapovitch


U17M

TBC 65 - 75 Cap de Gascogne

 

Samedi dernier, les cadets ont joué leur dernier match de poule contre l'équipe de TBC.

A l'aller la CTC s'était imposée d'une vingtaine de points. L'objectif de ce match était simple : gagner pour s'assurer la 1ère place de la poule.

 

La 1ère mi temps est un cauchemar pour les yeux. L'atmosphère des arènes ajouté à la médiocrité du jeu proposé par la CTC font que le retard à la pause est de 9 pts. A ce moment là, la 1ère place s'envole...

Les 20 dernières minutes ne sont pas mieux techniquement. Cela dit, l'investissement et l'agressivité proposé en défense permettront de glaner cette 1ère place tant espérée. Victoire 75 à 65.

 

A présent, place à la demie-finale pour l'accession en région contre l'équipe de Coteaux du Luy.

 

Kevin Sabatou


U15M

Cap de Gascogne II 73 - 34 ASCH

Victoire des minimes 2 face aux voisins de l’ASCH.

Dans une partie dominée de bout en bout, les coéquipiers d’Erwan ont alterné le bon et le moins bon. Cependant, cette victoire va faire du bien au moral avant l’entrée en lice en Coupe Fauthoux.


U11M

Cap de Gascogne 32 - 34 TBC

Match à Montaut contre Elan Tursan.

Un début de match toujours difficile car on ne se souvient toujours pas de match en match qu'il faut défendre entre son joueur et le panier. Du coup on prend pas mal de contre-attaques. On arrive malgré tout à la mi-temps à égalité.

3ème quart-temps, nous sommes à -8, mais je sens que mes joueurs en ont encore sous la pédale...

On débute le 4ème en défendant beaucoup mieux , on grappille des ballons et on marque derrière. Il reste 10 sec et TBC mène d'1 point.

Touche pour nous, Paul-Antoine remonte le terrain, et tire au buzzer mais c'est raté, dommage ! Mais belle réaction dans le dernier quart-temps de tout le monde.

Fabien Bouchères


Tous les résultats de la CTC