Résumés des matchs des 28 et 29 octobre

L'équipe 1 se rachète à Doazit, le parcours de la 3 en coupe s'arrête là et les minimes 2 s'inclinent à Larrivière...


Nationale Masculine 3

HDC 58 - 67 ESMS

Les blancs retrouvent le sourire et rattrapent la défaite à domicile d'il y a 15 jours. RDV maintenant à Sarraziet pour 2 réceptions consécutives !

Ci-dessous le résumé vidéo de la rencontre réalisé par Canal HA :



Coupe Lasaosa Intersport (1er tour)

ESMS III 54 - 77 Barcelonne-du-Gers

ES Mès que un club

 

A l’image du club de football populaire le FC Barcelone, les Barcelonnais du Gers utilisent une tactique qui a fait ses preuves : le tiki-taka.

Le tiki-taka est un style de jeu caractérisé par le mouvement continu du ballon autour d'une série de passes rapides. Le tiki-taka est une stratégie permettant la conservation du ballon. Ce style de jeu est principalement attribué au club gersois-catalan avec Didier Mascella (qui a entraîné ce club entre 2012 et 2015), ainsi qu'à l'équipe départementale gersoise, victorieuse de 14 trophées consécutifs en championnat d’Aquitaine mixtes catégorie poussins confirmés. Le commentateur de radio Alain Dufau serait à l'origine de cette expression utilisée pour la première fois sur la radio « Cadena Ser » (France Bleu Gascogne local) pendant la coupe Lasaosa 2012. Lors de son commentaire en direct du match Barcelonne-Nogaro, Dufau a utilisé ce terme pour décrire le style élégant de jeu du Barça : « Estamos tocando tiki-taka tiki-taka ». L'origine de ce mot serait peut-être une onomatopée - décrivant les passes successives et rapides - ou bien dérivé du nom espagnol utilisé pour le tac-tac, un jouet des années 1970. Après les défaites des Gersois en 2015 et notamment leur humiliante défaite en Honneur Région face à nos gars de la 2, alors qu'ils venaient d’accéder à ce niveau, l'efficacité du tiki-taka est remise en cause. Récemment, l’UDG de l'ère quatarie Lamaignère est adepte de ce style de jeu, et son efficacité est, là encore, remise en cause.

 

Mais passons au match de ce 1er tour de coupe Lasaosa.

Les Catalans ont fait la décision dans les 38 premières minutes de la rencontre, incapables de tenir le rythme toute la rencontre…

L’ESMS avait pris les devants au cours du premier quart-temps (5-4 à la 2ème minute). Mais le Barça se réveille et colle alors un 10-0 fatal permettant aux hommes de Xavi Pascual Miguel Angel de mener seulement de points à la fin du 1er quart. Symbole de la défense catalane, Fran Vazquez Gonzalez Hernandez, le pivot espagnol a contré 3 tirs adverses dans ce premier quart-temps.

Les hommes de DarriCouture, coaches de l’Elan, étaient vraiment dans le dur et n’arrivaient pas à stopper les attaques de Barcelonne. L’équipe catalane accentuait son avance grâce à des tirs extérieurs réussis et une maîtrise parfaite de tous ses systèmes. Le meneur de jeu (titre honorifique de la plus jolie petite amie, désolé Vince) signait là un joli 3/5 dans cet exercice à ce moment de la partie. Tout allait bien pour le Barça à la mi-temps : 26-48.

En seconde mi-temps, nos verts et blancs ne revenaient avec de meilleures intentions. Timidité, naïveté, peur, angoisse, stress, tous les symptômes d’un patient malade ou même d’un puceau pour sa grande première. On le constatait après 4 minutes de jeu dans le 3e quart-temps quand ils n’avaient toujours pas inscrits le moindre panier… Régularité quand tu nous tiens… Barcelonne maintenait le rythme qu’il avait imposé en première mi-temps creusant un nouvel écart grâce à des paniers de ses américains et serbes (cosmopolitanie chère à Soprano), redoutables finisseurs. Le Barça maintenait son avance à la fin du 3e QT.

L’écart passera même à +25 à deux reprises dans le 4e QT : lays-up, intervalles, lays-back, paniers + faute, tout y passe. Pris à la gorge, l’ESMS n’arrive pas à briller par sa défense pour stopper les multiples offensives du Barça. Le club chalossais n’aura pas su revenir et faire trembler son adversaire. Ils ont vu en face d’eux une équipe largement plus forte qu’elle. Victoire des Blaugrana (54-77). A noter que la défense barcelonaise a tenu à moins de 20 points à chaque quart-temps l’équipe adverse.

 

Après la rencontre, en discutant avec des confrères journalistes, je me suis aperçu que la presse espagnole s’intéressait de près à cette rencontre. Non pas que l’ESMS fasse recette mais plutôt par la qualité catalane. Les plus médisants d’entre vous (et il y en a) me diront qu’il n’y avait pas de superstars en face. MESSI mais non. Léo n’était pas là non. Mais si son ombre se faisait ressentir. Et nous pouvions lire de la peur dans les yeux de notre équipe. Chaque joueur s’est dit pendant le match « ouf j’en NEYMAR ». PIQUE(s) à vif, nous reviendrons plus forts, nous nous montrerons DIGNE. Les plus sportifs d’entre vous (et il y en a) comprendront…

Bref, compte-rendu du match tel qui sera sorti en kiosque ce matin du côté de la belle Espagne (lien par ici).

Gracias. De nada. Adios.

2N9


Championnat Départemental U15M

LCB 83 - 64 Cap de Gascogne II

Défaite logique des coéquipiers d’Emile face aux voisins du LCB. Largement dominés athlétiquement, les protégés de Tiot ont montré de bonnes choses après avoir largement perdu le premier quart temps avant de remporter les 3 suivants.

Il faut continuer de bien travailler aux entraînements.