Damien Labadie nous parle des "Go-Elan"

Alors qu'il prépare la première soirée de l'année de l'ESMS (samedi 15 octobre à Montsoué après ESMS/ASCH : soirée Jeux Olympiques), le co-président des "Go-élan" nous livre les détails de cette nouvelle association des supporters de notre club qui compte déjà 102 membres !



Damien, peux-tu nous dire comment est venue l'idée de créer une association de supporters?

Tout a commencé il y a 15 milliards d’années, un centième de seconde après le Big-Bang sont apparues les premières particules…

Non en fait l’idée est venue à la suite d’une année exceptionnelle pour l’équipe 1 (1/2 coupe Sud-Ouest et finale coupe des Landes) mais aussi pour les minimes (1/2 coupe Fauthoux et finale régionale). Ces phases finales nous ont fait vibrer nous tous supporters de l’ESMS. On a essayé d’organiser comme on pouvait des journées supporters les jours de match. Au début, cela intéressait plutôt les jeunes. On a passé d’excellentes journées sous le soleil avec toujours le même programme simple mais efficace (apéro, barbecue, pétanque…). A 3 ou 4 souvent on s’occupait des courses, chaque personne qui venait, donnait une participation d’une dizaine d’euros en moyenne.

Pour la finale de coupe des Landes à Gamarde, nous voulions passer une belle journée comme nous en avions déjà passé, mais en touchant un peu plus de monde. Pour l’occasion, le club avait fait faire des t-shirts pour les supporters, M. le maire de Montgaillard nous avait autorisé à s’installer sur le parking de la salle, il nous laissait même un barbecue et nous nous occupions de tout le reste... la journée s’annonçait belle. Un sujet problématique pour la plupart était de faire le trajet après avoir passé la journée à se désaltérer. C’est pourquoi nous avions pris les choses en main et nous avons réussi à remplir 2 bus pour se rendre à Gamarde dans la bonne humeur.

Cette journée-là, toutes les générations se sont retrouvées autour d’un verre ou de plusieurs. L’arrivée à Gamarde était parfaite on se croyait chez nous, ça chantait, ça riait, ça dansait… On avait également demandé au club de nous acheter du matériel, une grosse caisse, de quoi faire des drapeaux, des bandanas, de la poudre (qui a fait sensation à Gamarde), des ballons… de quoi être plus qu’à la hauteur pour supporter nos équipes.

Tout cela a fait que toutes les générations se sont rapprochées, cela a pu créer peut-être de nouveaux liens mais surtout à fait ressortir une belle image d’ambiance au sein de l’ESMS. Une ambiance que beaucoup de clubs aimeraient connaître...

D’ailleurs pour être restés après la finale des Minimes à Pomarez, nous avons supporté Garonne le soir-même et bon nombre de personnes de la classe supérieure nous ont remercié à la mi-temps et nous ont fait part de leur déception de ne pas avoir un tel public chez eux. Pour que tout cela reste magique, il faut quand même que cela reste rare. Pour les phases finales c’est extra.

 

Après la finale à Gamarde, la déception a vite pris le dessus mais doucement et tous ensemble dans le bus, l’ambiance commençait à revenir autour de quelques blagues. Nous sommes tous partis aux fêtes de Montsoué. A la fermeture, nous nous sommes retrouvés à la Bodé-gahoy que nous avions aménagé avec plaisir chez Poète la semaine avant. L’heure de fermeture avait sonné à 08H00, il était temps d’aller… réveiller les copains qui s’étaient couchés bien sûr… Bref, de maison en maison, retour à la fête le midi, jusqu’au soir. Plus de 35H00 de rigolade pour les meilleurs, un peu moins pour les autres, tout cela est resté gravé dans les mémoires.

C’est un mélange de tous ces moments, qui a fait que plusieurs personnes ont parlé d’une association de supporters et à force d’en parler, de trouver des idées, il était temps de passer à l’action.

 

Explique-nous comment vous avez choisi ce nom : "les Go-élan" ?

Pour ce qui est du nom, j’ai regroupé plusieurs personnes pour donner et sélectionner des idées de chacun. De là, nous avons appelés d’autres personnes afin de voter parmi notre « pré-sélection ». Et en rigolant, le jeu de mot de « GO-ELAN » a fait l’unanimité. Alors on s’est envolé pour celui-là !

 

Qui y a t'il à tes côtés, à la tête de l'asso ?

Je me suis tourné vers Nicolas Nougaro, Noug ou encore 2N9 pour les intimes qui avait pas mal participé à l’organisation de ces journées et qui m’avait fait part de sa motivation lorsqu’on parlait d’une éventuelle association. Il a tout de suite accepté d’être co-président des Go-élan avec moi et c’est un grand plaisir de partager cela avec lui (ou pas...).

On a ensuite pensé aux personnes qui allaient nous épauler, on a pris des râteaux mais des petits râteaux compréhensibles (on s’en est remis, on avait demandé à des personnes déjà trop occupés). Alors on a pensé à des personnes qui auraient le temps comme notre Trésorier Kévin Sabatou, on savait qu’il donnerait sa cheville pour allouer du temps à notre conseillère bancaire. Le trésorier adjoint nous paraissait être une évidence aux yeux de tous, pour qu’une association tourne, il faut que les comptes soient justes. Raison pour laquelle nous avons choisi Hervé, ce n’est pas juste son prénom, ce sont aussi 2 lettres de l’alphabet mais on s’en fout.

En parlant de lettres, c’est ainsi que nous avons choisi nos 2 secrétaires Cyril Cazaubon et Jérémy Daugreilh, qui, si vous ne le saviez pas encore, s’envoyaient des lettres d’amour quand ils étaient petits… On s’est dit que c’était le moment de relancer une histoire entre eux.

Nous sommes donc une bande de 6 copains à la tête de cette association et nous avons déjà assité à la naissance de 102 petits go-élan, chose inespérée mais bienvenue !

 

La fine équipe au grand complet : Jérémy, Cyril, Nicolas, Hervé, Damien et Kévin (photo Média40500)
La fine équipe au grand complet : Jérémy, Cyril, Nicolas, Hervé, Damien et Kévin (photo Média40500)

Quel est le but de l'association?

Durant ces périodes de phases finales, le club a été compréhensif et généreux en termes d’achat de matériel et nous l’en remercions encore. Mais tout cela n’est pas toujours pratique, il faut faire l’avance des achats. Pour les rassemblements avant les phases finales, l’organisation des journées barbecue-apéritif il faut que chacun donne une participation.

L’association a donc plusieurs buts qui se regroupent autour du fait de rassembler les supporters encore plus nombreux et avec une meilleure organisation de ces journées. Elle rendra autonomes et indépendants les supporters pour ce qui concerne l’achat de matériel. L’organisation de tout le côté extra-sportif, les départs en bus, l'animation des soirées…

 

Quelles sont les prochaines manifestations?

Nous préparons actuellement la soirée Jeux Olympiques de samedi à Montsoué (lire la présentation par ailleurs).

Sinon, la manifestation "inaugurale" de l'association vient d’être reportée (depuis ce weekend). En effet elle devait avoir lieu le 19 Novembre mais l’équipe 1 part jouer à Poitiers qui ne pouvait pas recevoir l’ESMS chez eux ce weekend (en raison d’une excuse implacable, salle indisponible…). C’est dommage, le programme était figé à 80% et il est compliqué de se trouver une date parmi les calendriers de chaque équipe. Mais cette manifestation aura lieu, mais plus tard que prévu…

En parallèle, nous travaillons sur une nouvelle boutique ESMS avec l’aide de Nicolas Gayon (NG9) avec qui nous nous réunissons pour avancer sur la mise en place de tout cela. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela demande pas mal de temps (choix des produits, des couleurs, regard sur les tarifs, fonctionnement de la boutique…). Cela suit son court, nous espérons mettre en place cette boutique avant la fin de l’année 2016.

D’autres manifestations viendront se greffer au fur et à mesure que la saison avance, chaque personne pourra s’en informer par mail, sur le site de l’ESMS ou sur le Facebook des GO-ELAN. D’ailleurs si vous souhaitez entrez en contact avec l’association, une adresse mail existe : lesgoelan40@gmail.com.

 

Quelles sont les ambitions à moyen terme?

Nos ambitions seraient de voir les équipes aller loin en phases finales (en championnat ou en coupes) afin de pouvoir revivre des moments comme ceux que l’on a vécus.

Egalement, lors de l’organisation de journées entre supporters, de départs en bus… les membres se verront attribuer un tarif préférentiel.

Pour ce qui est des ambitions en terme d’ambiance, beaucoup d’idées sont dans beaucoup de têtes et nous allons les garder pour nous, il faut quand même surprendre un peu …Allez on vous en donne une, certains ont pensé à des pom-pom girls pour les matchs de l’équipe 4. Il paraît même que Cyril et Jérémy travaillent actuellement sur la chorégraphie (notre tactique fonctionnerait-elle ?...).

 

Un dernier mot ?

La devise de l'association : "Quand le goéland se gratte le gland, signe de mauvais temps. S'il se gratte le cul, il ne fera pas beau non plus."

Tout ceci est écrit avec une de nos plumes…

GO-ELAN


Merci Damien, et longue vie aux Go-élan !