Interview Cédric Gabaston, capitaine des Séniors 4

Cette semaine, nous sommes allés rencontrer Cédric Gabaston, capitaine de l'équipe 4 de l'ESMS. Le Souémontain d'origine nous livre un 1er bilan de la saison avant le début des phases finales. Il nous dresse également un portrait détaillé de ses coéquipiers. De quoi mieux connaître cette bande de trublions avant d'aller les encourager dans la quête du titre...


 

Cédric Gabaston

31 ans

Marié, 1 fille

2 frères et 1 soeur

Habite Pau

 


 

ESMS : Bonjour. Merci de nous recevoir chez vous et de nous accorder de votre précieux temps...

Cédric : Pas de souci.

 

Donc, Capitaine de l’équipe 4, comment est arrivée cette nomination ? Et comment s'est construit cette équipe ?

Cédric : Comme j’étais l’un des seuls qui savait lire et écrire, j’ai dû prendre les choses en main. Cette équipe est composée d’anciennes gloires de l’Equipe 3 et à l’état d’esprit de la feu Equipe 4, championne des championnes de la Poule des As. Après on a laissé la porte ouverte à la jeunesse pour arriver au moins à 10.

 

Vous habitez sur Pau, travaillez sur Oloron, comment arrivez-vous à tout concilier, votre capitanat et votre vie professionnelle ? D’ailleurs quel est votre métier, beaucoup de personnes ne comprennent pas...? 

Cédric : Avec le coach on a instauré le moins d’entraînements possibles, voire pas du tout, et en fait cet équilibre-là arrange tout le monde, enfin surtout moi. Donc sinon dans la vraie vie je suis concepteur outillage pour le traitement surfaces de pièces avionnables type secret industriel et militaire... Oups j’en ai trop dit… (silence... coup de pelle... "splash", dans le gave)

 

Interviewer N°2 (heureusement, les journalistes de l'ESMS se déplacent toujours à 2 en cas de soucis) : Maintenant pouvez-vous nous tirer un bilan de la saison, et un descriptif des joueurs de l’effectif ?

Cédric : Donc une première partie réussie ou nous avons perdu la quasi-totalité des matchs, pour monter en promotion honneur comme nous l’avions prévu en début de saison. Cependant, la seconde phase débuta mal avec trois revers consécutifs, un contre TBC (mais heureusement pour 90% des joueurs qu’il n’y avait pas les flics au rond-point de la salle) , un contre Montaut où on joue à six et on perd dans la dernière minute, et contre Elan Tursan mais le coach nous ne avait pas mis dans de bonnes conditions (il avait zappé qu’il avait dans son équipé 3/4 personnes qui se levaient à 5h30 le matin + 10h de boulot + 2h de trajet pour jouer à 22H... ça pique !). Mais tout ceci, ce ne sont que des excuses, le passé c’est le passé, mer** on dirait du miss France... Cependant, nous pouvons toujours espérer la seconde place, grâce à nos victoires retours acquises avec le goal-average.

Pour la présentation des joueurs, je la vois en 3 parties :

- Tout d’abord le noyau dur :

Darricau Mathieu --> 1m80, 80Kg, 31ans, dit le ministre, du moins il en a l’emploi du temps. Le bosseur de l’équipe vient au match durant ses pauses, ce côté "homme pressé" se transpose en pistolero durant les matches...

Gabaston Xavier --> 1m80, 80Kg, 29ans, le feu follet mais souvent juste follet, il court partout. A les écouter avec le coach L, cela serait les 2 plus grands vaillant de la Terre! Toujours prévoir des paquets de mouchoirs et une médaille, ceci dit c’est le seul qui a une condition physique...

Clément Clavé --> 1m60, 80Kg, 19ans, il est un peu comme le petit doigt de la main, on ne sait pas trop à quoi il sert mais quand il n’est pas là on est emmerdé...

Mickael Castra --> 1m60, 80Kg, 24ans, la "presqu'attitude". A part à quelques matchs où il nous a planté quelques trois points, c’était presque à chaque fois...

DUCLAPOVIC --> 1m80, 80Kg, 31ans, année professionnelle charnière pour lui, ce qui a pour conséquence qu’il ne soit pas autant dans les matchs que les précédentes saisons. On n’a pas vu son buzzer-beater tendu non plus…A perdu sa grinta…

Kevin Bernaud --> 1m80, 80Kg, 27ans, HS pour le reste de la saison (avec la Suze rien ne s’use, mais ça n’empêche pas les fractures). Il n’est plus le rookie, a affiné son jeu (il n’y a plus de raffûts, ni de cuillères) mais a perdu son innocence, et shoote désormais en se posant trop de question…Mais au moins nous ainculqué les VALEURS de l’ovalie !

Thibaut Dubroca --> 1m80, 99Kg, 18 ans, il est toujours content même quand on n’est pas content de lui. Il a la "positive attitude" mais faudra lui expliquer qu’on joue au basket et qu’il faut attraper le ballon, pas le fuir comme au dodgeball !

TaïTaï --> 1m80, 80Kg, 18ans, le Bleu. On a perdu Sylvain Boueilh cette saison (NDLR, il n’est pas mort) mais on a trouvé en lui le successeur. En phase de test, ne peut que s’améliorer… Peut nous préparer des seaux de mousse à la fraise, ça déboîte !

- Les Guest stars :

Flo Loubery --> dit le bélier, ne drive que s’il y a 3 personnes dans la bouteille et dans moins d’un mètre carrée...

Quentin Babby --> dit le pistolero, mais n’avait pas prévu qu’il y avait déjà Xavier et Mathieu !

Benjamin Sentucq --> en fait je sais même plus s’il a joué cette année, ça ne devait pas être glorieux...

Hervé Justes --> 1 match joué, mais fallait l’excuser ce soir-là, il jouait avec une paille dans le nez

- Les coachs :

Laurent Destribois --> 1m80, 99Kg, 32ans, la (T)ERREUR du basket !

Pierre Gabaston --> 1m80, 80Kg, 24 ans, bizarrement se complète avec Coach L, mais quand il est réveillé ou alors quand il est sobre...

 

C’est un descriptif assez riche et complet, mais vous ne parlez pas de vous…

Cédric : Le Coach s’en chargera, ça me gêne, je suis trop modeste…

 

Donc pour finir, comment préparez-vous ces phases finales (1/8, quart, demi et finale) ?

Cédric : Je pense à une soirée genre Jack&Rock, avec des règles simples, du Jack Daniels, pas de glaçons pas de coca, des chips ou du saucisson, de la Suze, un cadenas au frigo (on n'y pense pas mais y a souvent des problèmes avec les frigo et des fois avec les éviers, mais c’est compliqué de trouver des cadenas géants) et bien sûr du Rock fort... Et là on va plier à tours de bras… voilà ma vision des phases finales. Il nous reste plus qu’à trouver le lieu, la date et acheter le matos... et accessoirement gagner...

 

Cédric ici avec ses frangins (Xavier et Pierre), Duclapovic et Coach Laurent en pleine préparation de match...
Cédric ici avec ses frangins (Xavier et Pierre), Duclapovic et Coach Laurent en pleine préparation de match...

 

 

L'avis de Coach L :

"Le poids lourd de l'équipe ! Il en est l'homme à tout faire et le cerveau. Il sait se gérer sur le terrain, au contraire de la troisieme mi temps. Le bras droit du coach..."

Espérons que nous reverrons ce type selfie en fin de saison !
Espérons que nous reverrons ce type selfie en fin de saison !


Merci encore pour ton accueil (sic) et bonne chance à ta bande pour la fin de saison !