Gros plan sur l'Equipe 1 : "un bon cru au label IGP".

A quelques heures de son dernier match à domicile (samedi contre Colomiers), l'équipe 1 de l'ESMS s'apprête à conclure la plus belle saison de son histoire en Nationale 3. Cet exercice 2015-2016 va donc voir nos verts et blancs très vraisemblablement terminer à la 2nde place de la poule (le 3ème est distancé; le 1er, le REAL Chalossais, a son destin entre ses mains et il est difficile d'imaginer les voir s'effondrer si près du but...).

Parallèlement, les gars viennent de valider leur ticket pour les 1/2 finales de la Coupe des Landes (seulement la 2ème fois dans l'histoire du club) , et tenteront de se qualifier pour les 1/4 de finales de la SuperCoupe Sud-Ouest dans 15 jours (à Saint Médard, NM3). Obtenir un bon résultat dans ces compétitions serait une belle récompense pour tout le monde : le club, les bénévoles, les supporters, nos 3 villages... Mais ce serait aussi la récompense pour un groupe qui vit bien et qui possède une particularité : l'identité locale.

En effet, quand on regarde les effectifs de la plupart de nos adversaires, ou encore de nombreuses équipes évoluant dans les championnats nationaux, il est évident que cette équipe fait office de "quasi-exception" . Le club a effectivement  formé et vu grandir la majorité de cette ossature qui défend aujourd'hui ses couleurs.

Nous nous rendrons compte que le groupe est un mélange de différentes générations ayant connu d'excellents résultats dans nos équipes de jeunes , que ce soit avant la fusion des trois clubs ou après.  Chacun de ces joueurs figurait donc déjà parmi les leaders de leurs générations respectives (Sébie-Sabatou pour les 89-90, Destrac-Gayon les avec 87, Pasquet avec les 85, Dabadie-Barrouillet-Gayon chez les 81-82) et l'on se souvient encore de leurs différents formateurs (Lespiau, Rubio, Sabatou, Argueil...).

A cette ossature, il aura fallu ajouter bien sûr des joueurs. Et quand on regarde de plus près, il s'agit entièrement de postes intérieurs, denrée rare en Chalosse ( Konate, Margueritte, Medenouvo et Delseries, par ordre d'arrivée).  Mais leur bonne intégration au groupe, ainsi qu'au sein du club constitue là-aussi une des raisons à la bonne marche de l'équipe. Enfin, l'ensemble est également entraîné par un chalossais d'origine, Thierry Lespiaucq. Faisons alors une petite revue d'effectif.



LES MENEURS : un local et deux "adoptés"

 

Cédric Destrac

n°4

29 ans (1987)

12ème saison au club

Matthieu Dabadie

n°5

34 ans (1982)

12ème saison

 

Anthony Sébie

n°6

27 ans (1989)

10ème saison


Cédric, en plus de son statut de joueur, est l'éducateur de notre club depuis maintenant 6 ans. A connu les finales régionales de Pomarez en minimes (champion) et cadets. Matthieu, Sarrazietois pure souche, a fait son retour au club il y a 3 ans, après avoir passé de nombreuses années au niveau supérieur (Cadets France avec Biarritz, N2 à Monségur puis Stade Montois), durant lesquelles il aura remporté une Coupe des Landes et une Coupe Sud-Ouest. Anthony, quant à lui, vit sa 10ème saison consécutive en vert et blanc (2 en cadets avec une finale régionale, et 8 en séniors) après avoir débuté à l'Elan Tursan.

 


LES AILIERS : 100% produits de nos villages

 

David Pasquet

n°7

30 ans (1985)

19ème saison

 

Nicolas Gayon

n°9

34 ans (1982)

11ème saison

Jérémy Gayon

n°10

28 ans (1987)

21ème saison

Kévin Sabatou

n°90

25 ans (1990)

18ème saison


Une particularité lie David (Montgaillardais), Kévin et Jérémy (Souémontains) : la fidélité. Ils n'ont en effet jamais quitté le club de leurs débuts. Issus de générations différentes, ils ont aussi tous les 3 foulé les arènes de Pomarez avec les cadets du club (également en minimes pour Jérémy). Quant à Nicolas, après 10 années au club (Sarraziet, Montsoué puis USM avec le titre aquitain en cadets) suivie d'une longue carrière professionnelle (Espoirs Pau-Orthez, Urcuit, Nantes), il vient de faire son retour cette saison.

 


LES INTERIEURS : une intégration réussie

 

Benjamin Delseries

n°8

20 ans (1996)

1ère saison

 

Vincent Margueritte

n°11

34 ans (1981)

2ème saison

Jean-Daniel Barrouillet

n°14

34 ans (1981)

5ème saison

Bougary Konate

n°21

30 ans (1985)

4ème saison

Rolic Medenouvo

n°25

25 ans (1990)

1ère saison


Le seul produit de la formation locale de ce secteur est donc J-D Barrouillet, qui, après avoir débuté en minimes au Stade Montois, a fait ses classes avec les cadets de l'USM. Parti ensuite vers le haut-niveau (Espoirs Pau-Orthez, Rueil, Urcuit, Stade Montois) lui permettant de glaner 3 Coupes Sud-Ouest, le voilà de retour au club depuis 3 ans. Quant à Bougari, il fait lui-aussi parti des meubles à présent, après 4 années de présence à l'ESMS, lui qui a beaucoup bourlingué par le passé (Espoirs Dijon, High School et Université aux USA, Espagne, Evreux puis La Charité sur Loire). Autre baroudeur, Vincent a posé ses valises il y a quelques années dans les Landes au REAL Chalossais (avec une Coupe Sud-Ouest remportée) puis à l'ESMS depuis 2 saisons. Il a également connu le très haut-niveau (INSEP, Chalon sur Saone, Quimper, Cognac...).

Enfin, les 2 "petits" nouveaux de la saison sont tous les 2 des postes 4 mobiles, complémentaires avec nos autres intérieurs. Rolic nous provient de l'école paloise (débuts au Pau BC et dernièrement à l'Elan Béarnais Pau Nord-Est, avec un passage à Challans en N1). Benjamin, le plus jeune du groupe, est un pur produit de la formation montoise.

 



Pour résumer, on pourra remarquer que 8 joueurs sur 12 ont été formés au club, ou sont passés par nos équipes de jeunes, et 5 sont même originaires de nos 3 villages ! L'ESMS peut être fier de cela...

Cependant il faut se rendre compte que l'équipe n'est plus toute jeune. Elle possède très certainement la moyenne d'âge la plus élevée de la poule. C'est, d'un côté, cette expérience qui leur a permis de négocier bon nombre de matchs, mais d'un autre côté cela ne sera pas éternel. C'est pour cela qu'il faut continuer les efforts faits dans le travail de formation afin de préparer les futures générations à prendre le relais dans quelques années.

En attendant, la saison n'est pas terminée, 2 matchs de championnat sont encore au programme et, à n'en pas douter, les gars voudront les négocier au mieux afin de préparer les matchs couperets qui suivront. Cette fin d'exercice 2015-2016 s'annonce palpitante avec les Coupes. La mobilisation et l'ambiance lors des 1/4 de finales à Doazit ont mis tout le monde en appétit !