BILAN WE DES 12-13 MARS

Encore un très beau weekend pour nos couleurs : une fois de plus, 100% de victoires! Lisez ici les résumés des matchs...


SG1 (Nationale 3 Masculine)

Villefranche 84 - 85 ESMS

 

Deux jours après le derby remporté en Coupe Sud-Ouest face à l'ASCH (lire le résumé), l'ESMS a eu toutes les peines du monde à se défaire de la lanterne rouge de la poule. Dans le même temps, le REAL Chalossais a lui aussi dû s'employer, à domicile, pour venir à bout du HDC (86-82). Du côté des autres landais, Coteaux du Luy s'impose logiquement face à Colomiers, tandis que l'ASCH s'incline à Rodez. Statut-quo donc en tête du classement.

A trois journées de la fin du championnat, l'ESMS n'a plus besoin que d'une victoire pour être assuré de terminer dans les deux premiers de la poule.

Ci-dessous la revue de presse du lundi 14 (par Sud-Ouest et La Dépêche).


 

Et en bonus, la vidéo des dernières secondes de la rencontre avec le panier au buzzer de Nicolas Gayon :



SG2 (Honneur Région)

ESMS 82 - 61 Le Bouscat

 

En recevant le leader girondin, les coéquipiers de Denis entamaient la dernière ligne droite du championnat qui peut toujours les mener vers la Promotion Région. Pour cela, une victoire face au Bouscat était impérative.

Les locaux débutent bien la partie et soutiennent largement la comparaison face au leader (24-18 à la fin du 1er quart). Dans le deuxième acte, les blancs continuent leur travail de sape et grâce à un banc plus fourni, les réservistes atteignent la mi-temps avec une avance confortable (48-35).

Mais tout cela était trop beau pour être vrai ! Au retour des vestiaires, c’est le black-out pour la bande à Papy. 6 longues minutes sans marquer et les visiteurs infligent un 13-0 à nos protégés. Le girondins repassent même devant et on se dit que les mouches ont changé d’âne… Le passage en défense de zone permet aux locaux de retrouver des couleurs. Ils regagnent des ballons qu’ils concrétisent par un jeu rapide efficace pour finalement reprendre leurs distances (61-53) à l’entame de l’ultime acte. Dans ce dernier, les joueurs de Coach Rubio vont définitivement enfoncer le clou pour l’emporter assez facilement se permettant même de récupérer le goal average dans les dernières secondes.

Grosse victoire de la bande à Poulet qui entretient ses espoirs de montée. La route est encore longue mais le resserrement en haut du classement peut ouvrir de nouvelles perspectives…

 



SG3 (Excellence Département)

ESMS 65 - 55 Coteaux du Luy

 

Un TS8 transcendé, un BS11 qui suit les traces de MP7 et un QB6 retrouvé… les secrets du maintien de l’ESMS 3 !

A l'image du clasico Real/Barça ou même de l'Olympico Lyon/Marseille en football, ce samedi soir nous offrait le Montsico entre Montsoué et Monségur ou si vous préférez Montgaillard et Mant ou même encore Sarraziet et Lacrabe. Mais pour la jeune génération qui nous suit régulièrement sur internet via les réseaux sociaux, il s'agit du gros derby entre l'ESMS et les Côteaux du Luy.

Pour notre équipe l'essentiel est fait. L'ESMS 3 se maintient en Excellence Départementale. Il a fallu une belle victoire pour que nos joueurs obtiennent enfin le Graal. Un Graal recherché en début de saison et un Graal qui a été maintenu par nos dirigeants qataris à la trêve malgré le titre honorifique de champion d'automne.

 

Sous les yeux d'une joueuse de Monségur, fan et femme de joueur de notre équipe (nous tairons le nom des tourtereaux), les locaux débutent au petit trot. La défense des visiteurs est en place et leurs capacités offensives sont bien réelles et du coup aucun des deux clubs ne parvient à se détacher. Le 1er QT est agréable, plaisant, convivial, à l'image du carnaval passé à Monségur justement il y a 2 semaines. 18-17 fin du 1er quart. Une soufflante et demi plus tard, l'ESMS se remet sur les bons rails comme dirait Christian Labadie (seuls les intimes comprendront, n'est-ce pas BL10). L'intensité est retrouvée, la confiance aussi, tout roule en fait, que demande le peuple ? Le 1er écart conséquent (+3) est là et on peut désormais dire que les locaux sont présents dans le derby qui s'achève sur le score de 30-27 à la mi-temps. Notre JP national réalise alors que ce n’est pas l’équipe fanion sur le parquet (malgré une ressemblance troublante avec le score de jeudi).

Attendri par VS12, ses encouragements se font donc plus doux en seconde période. D’ailleurs le retour des vestiaires est prometteur, les joueurs sont libérés et Côteaux du Luy ne maîtrise plus rien. Le jeu rapide est exécuté d'une manière fabuleuse, les rotations défensives sont effectuées en coulissant parfaitement d'un côté à l'autre du terrain souémontain et le jeu placé sur zone adverse est à l'image de l'Hermine de Gayon de la grande époque, une pure merveille (c'était l'instant tactique).

En parlant de merveille, il est un joyau que le Président Darbo ferait mieux de polir et de prolonger. 1.89m d'élégance, 89kgs de robustesse, des mouvements d'anticipation, du timing, de la détente, ce "bijou" pue le basket. Oui vous l'aurez reconnu : Laurent Destribois a encore régalé samedi soir. Sur une tentative de contre-attaque Monséguroise, LD15 est allé littéralement bâché le meneur adverse sur la planche, faisant reculer le planchot jusqu'à la mairie. Hallucinant !!!! Ce tournant du match du match allait anéantir définitivement les velléités adverses. Lolo continuait de percer la défense : adresse, passes décisives, rebonds, interceptions, tout y passe. Majestueux !! A l'aube du printemps, le trentenaire refleurit de plus belle, comme à la belle époque.

Boosté par son capitaine, nos verts et blancs finissent le travail pour finalement s'imposer de 10 points 65-55. Seul bémol : après vérification, les contres répétés de LD15 et les 2 briques consécutives de MD13 auraient salement endommagés les planches souémontaines…

 

Maintien assuré donc. What else me direz-vous ? A ce jour, notre équipe est 2ème ex-aequo à 2 journées de la fin du championnat. L'espoir de terminer seul 2ème est possible à condition de faire un sans-faute. Samedi soir aura lieu le dernier match à domicile de cette équipe géniale, créatrice, inspirée. Nos gars jouent Castel-Gaujacq, en espérant montrer la voie à notre équipe fanion avant son quart de finale de coupe du monde des Landes.

Pour finir, et après une longue réflexion, il est temps pour moi de vous remercier pour votre fidélité durant cet exercice 2015-2016. Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre mes résumés le mercredi mais pas nos matches le samedi, c'est dommage. Les nombreux messages de soutien me font chaud au cœur. Bastien m'a été d'une aide précieuse pour ce résumé et c'est en quelque sorte un passage de témoin qui s'opère sous vos yeux. Le relais lui est passé sans hésitation, lui le gendre idéal. Novice dans le journalisme, Bastien saura mettre à ses pieds le peuple ESMSien pour les deux derniers compte-rendus de la saison, soyez-en sûrs. Le CSA a finalement eu raison de moi. Suerte Bastien.

2N9

 



U17M (Série A Département)

BTO 62 - 78 Cap de Gascogne

 

Les cadets retrouvaient le chemin des terrains après un mois et demi de trêve.

 

Comme on pouvait s’y attendre, la reprise fut plutôt compliquée. Le manque de rythme évident conjugué aux absences de Guillaume et de Thomas n’ont pas permis aux protégés de Tiot de réaliser une prestation de premier choix face à la lanterne rouge de la poule.

 

Ils n’ont réussi à prendre le large que dans le dernier quart temps mais ils ont assuré l’essentiel en ramenant les deux points de la victoire. Ils sont toujours invaincus et occupent la tête du classement devant Magescq et le Stade Montois.

 



U15M (Championnat Région)

Boulazac 76 - 78 Cap de Gascogne

 

Pour le compte de la 7ème journée du championnat d'Aquitaine le leader du Cap de Gascogne se déplaçait du côté de Boulazac. C'est donc sans le coach principal coach K que le déplacement allait s'effectuer.

 

Malgré une large victoire 102-48 au match aller, le retour s'annonçait plus compliqué à l'extérieur. Les joueurs étaient prévenus. L'équipe locale commence tambour battant : des drives, des shoots longues distances sans aucun complexe. 8-1 au bout de 2 minutes de jeu, les coéquipiers de Thibaut sont plongés dans le bain. Les arbitres ont pris l'option d'être tatillons et de siffler toutes les fautes. Les joueurs de Boulazac plus agressifs, plus percutants dans leurs initiatives font tomber les fautes et convertissent leur lancers francs. Malgré cela, à la mi-temps les coéquipiers de Julien virent en tête de 1 point (43-42).

Au retour des vestiaires, les blancs et gris vont faire un premier break avec 8 points d'avance. Les boulazacois vont se transcender, parfois à la limite du raisonnable, en devenant plus agressifs et plus durs. La zone proposée par le coach adverse va s'avérer payante et faire fondre les points d'avance acquis auparavant.

Il reste alors 23 secondes à jouer, temps mort pris par le coach adverse. Destrakovic commence à mettre la main dans la poche de son survêtement, sort son téléphone, le déverrouille et va dans son répertoire pour taper la lettre K. Au dernier moment il hoche la tête et croise le regard de son assistant qui lui redonne la confiance pour les derniers instants du match. Son portable repart donc dans sa poche ni vu ni connu. Il élabore donc une touche dans le camp adverse qui sera presque parfaite puisque Axel mord la ligne de touche. Contre-attaque rapide des locaux, mais un lay-up tout seul loupé puis rebond off loupé une nouvelle fois, on se dit alors que le match est fini. Loin de là, Baptiste subi une faute à 1.2 seconde de la fin et reçoit donc les consignes des coachs : il faut marquer le premier et louper le second pour que le chrono se déclenche. C'est alors que tout l'inverse va se produire, le second lancer est donc marqué malencontreusement. 32ème temps mort des locaux dans le dernier QT qui leur permet d'effectuer une dernière remise en jeu dans notre camp. Remise en jeu à 3 points face au cercle, Matteo sort comme une fusée et touche presque le ballon en emportant légèrement les bras de son adversaire. Les arbitres décident de ne pas siffler. Les locaux sont fous de rage, les visiteurs de joie.

VICTOIRE qui aura nécessité beaucoup de lucidité et de sang froid. Score 78-76. Les minimes sont donc qualifiés pour la demie finale, et ce, sans avoir eu recours au coup de fil à un ami (hein Coach K...).

A souligner la performance XXL de Baptiste Saubignac auteur de 48 points (dont 35 en première mi-temps). Cependant attention à ne pas se relâcher et continuer à être assidus et SÉRIEUX aux entraînements pour atteindre les objectifs fixés.

 



U13M (Série A Département)

Cap de Gascogne 56 - 54 CB Petites Landes

 

Le weekend dernier, nos U13 avaient largement dominé le match avec un gros écart à la fin. Ce week nous accueillions Petite Landes où, à l'aller, nos jeunes pousses l'avaient emporté. Le cocktail idéal, donc, pour avoir un trop plein de confiance...

Et cela c'est très vite vu sur le terrain, en effet les benjamins attaquent mal leur match et font la plupart du temps la chasse derrière une belle équipe de Petites Landes. Le match est serré mais sur un sursaut d'orgueil, nos U13 prennent un peu le large pour ne plus lâcher le match, et au final l'emporter de 2 pts.

 

Il va falloir vite se ressaisir car le weekend prochain nous allons du côté de l'océan, avec un petit déplacement à Labenne.

 

 



U11M (Série Débrouillés)

Cap de Gascogne 43 - 38 Barcelonne du Gers

 

Samedi après-midi les poussins recevaient l'équipe de Barcelonne "du Gers" à Haut-Mauco. Au match aller les coéquipiers de Paul-Antoine s'étaient imposés facilement d'une vingtaine de points, mais ça c'était avant...

Depuis le retour de la trêve de février nos petits ont du mal à remettre la machine en route... En effet le week end dernier victoire de seulement 2 petits points face au dernier de la poule!!! Et ce week end victoire de 5 points face à l'avant-dernier de cette poule.

 

Les prochains matchs seront contre les 3 premiers, et si l'on veut espérer les accrocher il faudra retrouver un jeu collectif et respecter un peu plus les consignes données par les éducateurs.

 

Le bilan de l'équipe n'est toutefois pas si mal avec 4 victoires, 1 match nul et 2 défaites.

 



U9 (Série Débrouillés)

ESMS 49 - 39 Basket Arrigans/Habas

 

Victoire de la bande à Léa dans le match pour la première place.

A nouveau défaits durant l’atelier, les joueurs de Fabien ont réussi à remonter leur retard pour finalement s’imposer d’une dizaine de points face à la belle équipe des Arrigans.

 



Pour info, les résultats complets de la CTC du Basket Cap de Gascogne