RESULTATS WE 27-28 FEVRIER

Weekend victorieux pour les séniors masculins, et double défaite pour les séniors féminines...


SG1 (Nationale Masculine 3)

ESMS 90 -83 Auch

 

....................Une de plus pour les verts et blancs !...................
....................Une de plus pour les verts et blancs !...................


SG2 (Honneur Région)

BLAC II 74 -81 ESMS II

 

....................Victoire à l'arrachée pour les gars de la 2 !...................
....................Victoire à l'arrachée pour les gars de la 2 !...................

Après l'intermède en coupe Intermarché, la troupe de Coach Rubio retrouvait le championnat avec un déplacement du côté d’Heugas face à la réserve de BLAC.

 

Le début de match est poussif et les blancs manquent cruellement d’adresse. Malgré tout, ils arrivent à limiter les dégâts avant l’entame du second quart temps (19-16). Dans celui-ci, les visiteurs vont prendre le dessus sur leurs adversaires du jour grâce à de nombreux ballons gagnés et concrétisés par un jeu rapide efficace. L’écart est fait aux citrons (22-38).

Après la pause, l’écart se stabilise aux alentours des dix unités d’avance mais les joueurs du BLAC parviennent à revenir grâce à une adresse retrouvée avant l’entame de l’ultime acte (44-51). Les coéquipiers de Jérémy n’y sont plus et voient les locaux leur passer devant dans le money-time.

A 17 secondes de la fin, nos protégés sont menés de 2 points mais ont la balle d’égalisation. Après une action qui verra 2 tirs manqués à 3 points, Papy Haudebault récupère sous le cercle la brique envoyée par Damien Labadie pour égaliser à 4 secondes du terme. BLAC ne scorera pas sur la dernière action : PROLONGATION.

Dans cette dernière, les coéquipiers de Lionel feront preuve de plus de maîtrise et d’expérience pour enfin trouver des solutions sur la zone adverse et finalement l’emporter de quelques longueurs.

 

Le couperet est passé très près mais l’essentiel est là : les réservistes restent à portée de fusil de la seconde place.

 


SG3 (Excellence Département)

Parentis 64 - 65 ESMS III

 

................La 3 retrouve le sourire au bout du  suspense !...............
................La 3 retrouve le sourire au bout du suspense !...............

 

Le 3 a une symbolique particulière. Il est la représentation d'une divinité assez spéciale. La trinité, le symbolisme du triskel breton ou du triangle franc-maçonnique et bien d'autres choses font de ce chiffre, un chiffre à part. La trinité existe bien, mais elle vient de la structure de notre univers local, à savoir une hiérarchie fondée sur une tri-unité centrale. Il existe 3 Dieux doubles (car androgynes) dirigeant en accord notre univers de type 4. Ils forment en fait 6 personnes en 3, d'où l'égalité numérique guématrique du 63 = DIEUX.

Ainsi, tout est SORTI du TROIS. TRI-OS = 3 origines, 3 bouches. Ces 3 dieux, issus de souches évolutives distinctes, sont sur 3 "Iles centrales" qui émanent énergies et vibrations, que l'on retrouve dans le symbole du TRISKEL (et dont l'anagramme phonétique est LE KRIST).

Le 3 est formé de deux demi sphères, comme si le cercle initial avait été coupé et séparé, donnant 3 points origines superposés et reliés entre eux par les demi sphères. Oui, le dieux O est en réalité divisé en 3 centres. Renversez le 3 et vous avez le "m" aux trois assises stables car basé sur le "aime" de Amour.

Le chiffre 3 représente donc le sommet de la hiérarchie divine, insondable pour l'instant, mais qui transparaît à travers les symboles.

En football, le Coup du chapeau, ou Hat-Trick: trois buts dans une même partie. Au rugby à XV, trois est le nombre du tighthead prop. Au baseball, trois représente la position du premier but et au handball, trois représente la position du défenseur central...

 

 

Vous aurez bien compris que ce chiffre n'a pas été détaillé par hasard. L'ESMS 3, 3ème de sa poule, se rendait à Parentis avec 3 véhicules, face à une équipe locale qui courrait après sa 3ème victoire de la saison. Parler de ce match serait une torture pour les fidèles lecteurs que vous êtes et remuerait le couteau dans la plaie pour les hommes du bord de mer, qui n'ont pas démérité loin de là. Car l'ESMS n'a mené que 3 secondes dans ce match, les 3 dernières : -4 au 1er quart, -5 à la mi-temps, -8 à la fin du 3ème, nos blancs sont à la rue. Pas d'envie, pas de repli, pas de solidarité, pas de jeu léché. Rien !!! Mais nos gars n'ont rien lâché à l'image d'un PG4 retrouvé, auteur d'un panier à 3 points décisif à 3 secondes de la fin du temps réglementaire, permettant à la "TEAM WHITE" (il faut parler anglais dans le milieu du journalisme) de mener 65-64. Les locaux ne marqueront plus, l'ESMS s'impose dans la douleur. Mais que c'est bon !!

 

UN HOMME DANS LE MATCH : En pleine période de grippe aviaire pour les canards, le "Poulet", lui, se porte bien. Cyril Cazaubon de son vrai nom d'origine contrôlée, venu de l'équipe 2 (pas de 3 pour une fois) a fait le taff : 17 points pour celui qui est surtout connu par la qualité du jeu de ses sœurs...

 

Victoire importante dans l'optique du maintien, l'ESMS maintient sa position sur le podium avant de recevoir Coteaux du Luy dans 15 jours pour un derby qui sent la poudre et qui assurerait à notre équipe un bail de plus en Excellence.

Pour finir et après vérification faite auprès de l'assistant vidéo, il restait 3.5 secondes à jouer en fait... Mais il était plus difficile d'expliquer l'histoire du 0.5 restant alors j'ai fait au plus simple...

2N9


SF1 (Honneur Département)

Double confrontation face à Mimbaste-Clermont dans la semaine

 

 

Acte 1, Mercredi 24 : ESMS 41 - 49 MCB II

Match reporté de la 1ère journée et par la même occasion, premier match à domicile pour nos filles.

Après un départ catastrophique dû à la press tout terrain adverse, les locales rectifient le tir et reviennent dans la partie. Elles décident de se prendre au jeu de l'adversaire en installant leur press tout terrain, l'effet est immédiat. La partie s'équilibre, les défenses sont en place et le score évolue au compte-goutte. Mais le manque de rotation et les trop nombreux rebonds laissés aux adversaires ont eu raison de nos blanches préférées. Défaite 49-41.

 

Acte 2, Dimanche 28 : MCB II 54 - 40 ESMS

Avec un entraînement (le vendredi) quasi au complet suivi d'un repas, avec un dessert concocté par notre chef pâtissier, les filles se sentaient capable d'aller gagner là-bas.

Le match débute de la même manière, 15-6 pour MCB au bout de 5 min. A la sortie d'un TM de coach D. les filles réagissent pour mener 19-18. Le sursaut a eu lieu mais elles atteignent la mi-temps avec un retard de 5 pts (27-22)... Hélas elles referont toujours les mêmes erreurs sur la press, l'adversaire réussissant toutes leurs tentatives de tir. Ainsi, l'écart grandit en notre défaveur. Le manque de fraîcheur (probablement dû à la soirée Carnaval de Monségur...) se fait sentir en fin de rencontre, pour malheureusement, une nouvelle défaite (54-40).