RESULTATS WE DU 30 JANVIER

Retrouvez ici les résumés et résultats de ce dernier weekend du mois de janvier... 


SG1 (Nationale 3 Masculine)

Val d'Albret 79 - 48 ESMS

 

Toutes les séries ont une fin. Et celle de l'ESMS (6 victoires consécutives) vient de se terminer ce weekend, chez un des prétendants à la montée. Réduite à 8, l'équipe se déplaçait donc sans Jean-Daniel Barrouillet (contracture cuisse), Matthieu Dabadie (malade), Rolic Medenouvo (poignet) et Nicolas Gayon (déchirure cuisse). Pour les lot-et-garonnais, l'équation était simple : l'emporter pour ne pas voir leurs dernières chances de montée s'envoler.

Le match n'a donc pas eu lieu, où alors seulement quelques minutes avant de voir les locaux s'échapper au score.

Rien de dramatique pour les verts et blancs qui conservent leur 2nde place. On pourra même retenir un point positif de la soirée : pas de nouveau blessé !

 

Retrouvez ci-dessous le résumé du match par ladepeche.fr (on se demande d'ailleurs si le journaliste était bien présent au match!? Peut-être à la buvette...) :


SG2 (Honneur Région)

ESMS II 81 - 73 CBPL

 

Il fallait avoir du temps devant soi en ce dimanche après-midi, car c'est seulement après 2h20 de lutte acharnée que les verts et blancs ont réussi à se défaire de leurs coriaces adversaires... Et cela, sans prolongation !

Le match avait pourtant bien débuté, et les locaux menaient de 5 points à la fin du 1er quart (20-15). Et là, panne de courant, l'ESMS n'y arrivait plus, mais vraiment plus du tout. Jusqu'à encaisser un 34 à 8 dans cette période ! A la fin de celle-ci, les esprits s'échauffent et l'on assiste à une pluie de fautes, donnant lieu à de nombreux lancers-francs. Antisportive, technique, longues concertations arbitrales... tout y passe. La mi-temps arrive à point nommé pour tout le monde. Par contre, l'heure du goûter est déjà dépassée...

Aux retours des vestiaires, les ESMSiens reviennent avec de meilleures intentions et sautent à la gorge des visiteurs. Grâce à une pression tout-terrain efficace, ils récupèrent de nombreux ballons, retrouvent du rythme, et comme par hasard, l'adresse est de retour. Résultat : l'écart est comblé en 10 minutes et les deux équipes sont au coude à coude à l'entame du dernier quart.

Et là, la tension monte d'un cran supplémentaire. Les arbitres, dépassés, ne maîtrisent plus rien. Le tableau des fautes se garnit de plus en plus. On assiste à quelques mauvais coups, et à ce jeu-là, le numéro 14 adverse écope d'un faute antisportive (après un coup de coude sur Damien Labadie). Conséquence : quelques compliments fusent des tribunes, le joueur incriminé souhaite alors venir remercier les "complimenteurs" mais ses coéquipiers s'interposent, ainsi que l'arbitre qui lui inflige une faute disqualifiante.

Après quelques longues minutes, le calme revient, les esprits sont apaisés. Les partenaires de Denis creusent finalement l'écart, sans trembler sur la ligne des LF, pour l'emporter de 8 points. Ouf, match terminé ! Après avoir raté le goûter, les spectateurs commençaient à s'inquiéter pour l'apéro...

En fin de compte, la bande à Coach Rubio s'en sort plutôt bien et conserve ainsi sa 3ème place au classement (qu'elle avait perdu au profit de leurs hôtes du jour au moment de la mi-temps...).


SG3 (Excellence Département)

JUMP 75 - 68 ESMS III

 

"Interprétation Officielle FIBA des Règles du Basketball : LA FAUTE ANTISPORTIVE ( Art.36 )

Une faute antisportive n’est pas forcément une faute volontaire, c’est une faute personnelle de joueur qui, selon le jugement de l’arbitre, n’est pas une tentative légitime de jouer directement le ballon dans l’esprit et l’intention des règles. 4 critères pour déterminer si une faute est antisportive ou non :

- Ne fait aucun effort pour jouer le ballon

- Rudesse

- Dernier défenseur, par derrière ou sur le côté avant le début d’une action de tir

- Dans les 2 dernières minutes de la rencontre ou d’une prolongation, faute d’un défenseur sur une remise en jeu alors que le ballon est toujours dans les mains du passeur ou de l’arbitre.

La faute antisportive (U1, U2…) n’a « que pour conséquence » des lancers francs et une remise en jeu dans le prolongement de la ligne médiane, à l’opposé de la table de marque. Elle doit être sifflée si besoin dès les premières secondes du match et de la même façon tout le long de la rencontre. Un joueur est disqualifié suite a deux antisportives."

Le message ci-dessus est bien évidemment adressé à Mr D. C'est comme pour l'iPhone, tu as besoin d'être mis à jour... Aucun commentaire par contre sur l'arbitre féminin, je ne sais même pas si elle était présente au match.

 

RAPPEL DES FAITS : Il reste 20 secondes au planchot, JUMP et ESMS sont à égalité 62 partout. Possession JUMP. La défense souémontaine tient son rang, elle est agressive, coupe les trajectoires et ne laisse aucun accès au cercle. Thomas Sabatou alias "le sauveur de Baigts" (remember les articles précédents pour nos abonnés) intercepte le ballon. Il accélère et au moment de passer la ligne médiane, excentré à gauche, est ceinturé par son adversaire qui, en aucune manière, ne pouvait avoir le ballon. TS8 tombe au sol après cette faute violente. Mr D. siffle la faute mais JUSTE une faute simple, pas d'antisportive. "Non mais allô quoi. T'es un arbitre et tu sais pas siffler!!!" Qu'est ce qu'il te faut de plus ? Une jambe coupée, un nez cassé (dédicasse à HJ5), une tête qui heurte le sol !!!! Wake up l'arbitre (j'ai des bases en anglais)!! Le banc soumémontain s'insurge de cette décision.

N'étant pas dans la pénalité et alors qu'il reste 6 secondes à jouer, l'ESMS a encore la balle de match. Le temps de mettre un système en place. Mais la combinaison mise en place ne fonctionne pas, JUMP défendant très bien. Un shoot à 3 points est pris mais est loupé. Fin du match, prolongation.

Durant ces 5 minutes, nos gars craquent. Epuisés, vidés, lessivés et avec 3 joueurs sortis pour 5 fautes. 13-6 en prolongations. Les visiteurs sombrent. JUMP s'impose 75-68, que de regrets, la nuit de l'arbitre a dû être bien courte, hantée par cette erreur qui doit être sue dans le monde de la balle orange.

 

L'équipe avait pourtant bien démarré la rencontre. La défense individuelle de JUMP était en difficulté face nos attaques et fort logiquement au bout de 5 minutes, JUMP passait en zone... C'est plus facile comme ça... Un chassé-croisé allait alors s'installer durant tout le match, chaque formation n'arrivant pas à prendre plus de 5 points d'avance. Je n'ai pas les mots ni la force de raconter en détails le reste du match... tellement rageant...

 

Bien évidemment nous aurions dû bénéficier, suite à la faute antisportive, de deux lancers-francs et de la possession de la balle, soit quasiment du gain du match. Mais un intermittent du spectacle en a décidé autrement. De quoi avait-il peur ? De la cinquantaine de spectateurs qui criait ? Si la situation avait été inversée, n'aurait-il pas sifflé ? Bref ce qui est fait est fait, mais tous les joueurs se sentent volés. De plus, Marco est annoncé à 4 fautes à la mi-temps alors qu'il n'en a commis que 2... Cela est beaucoup trop pour nous. Le joueur de JUMP qui a commis la faute grossière reconnaîtra qu'il ne pouvait pas jouer le ballon et que la faute était antisporive, n'ayant pas le choix de la faire au vu du chronomètre. L'arbitre, lui, indiqua qu'il ne pouvait pas faire basculer le match sur ce coup de sifflet là !! Incroyable !! Donc maintenant on joue plus le ballon si le match est serré alors... c'est autorisé !! Bref...

 

LA STAT DU MATCH : JUMP a bénéficié de 40 lancers-francs contre 19 pour nous !! Je vous laisse faire vos conclusions personnelles...

 

LE MVP : Ben Sentucq était dans tous les bons coups ce samedi. Agressif, opportuniste, réaliste, le jeune loup a bonifié son temps de jeu en marquant 14 pts. Sur la bonne voie Ben...

 

Apparemment nous sommes l'équipe à battre et à abattre. Mais non mais non l'ESMS n'est pas mort. L'ESMS est toujours 1er mais cette fois-ci à égalité avec JUMP et Cassen. Un nouveau championnat commence, les compteurs sont remis à 0. Prochaine étape, déplacement périlleux dans le chaudron d'Haut-Mauco. Nos 10 guerriers seront prêts, comme d'habitude avec promis, le selfie de la victoire.

 

2N9


SF1 (Honneur Département)

Victoire par forfait contre UJSBP III 

 


U17M (Série A Département)

Coteaux du Luy 51 - 83 Cap de Gascogne

 

Après un week-end de repos, les cadets se déplaçaient chez les voisins de Coteaux du Luy. Privés de Thibault pendant un long moment, ils se devaient de poursuivre malgré tout leur marche en avant pour rester en haut du classement.

Le début de match est plutôt bon et les coéquipiers d’Hugo prennent les devants malgré quelques oublis défensifs (19-32). Le second quart temps est dans la continuité du premier et les visiteurs atteignent le repos avec une belle avance (30-49).

La reprise est laborieuse et les deux équipes balbutient leur basket. Néanmoins, la défense des blancs tient, ce qui empêche les locaux de revenir dans la partie avant l’entame de l’ultime acte (38-57). Dans ce dernier, les protégés de Tiot accentuent leur avance pour empocher un net succès.


Ce match est dans la continuité des précédents. Même si tout n’est pas parfait, les cadets développent un jeu en net progrès par rapport au début de l’année qui leur permet de continuer d’engranger les victoires.

Dimanche prochain, ils passeront un vrai test avec la réception du Stade Montois.


U15M (Région)

Cap de Gascogne 78 - 51 Lons

 

Pour le compte de la 4ème journée du championnat d'Aquitaine le choc entre les deux leaders de la poule avait lieu à Montsoué. En effet les coéquipiers d'Alex recevaient Lons (3 victoires / 0 défaite).

Une bonne partie des gradins été remplie grâce à un public ayant répondu présent. Le match pouvait donc débuter.

Les deux équipes se rendent coup pour coup. Malgré une équipe visiteuse plus athlétique, les jeunes landais ne se laissent pas déstabiliser et virent à la mi-temps avec 4 petits points d'avance. A noter cependant une adresse extérieure moyenne et quelques pertes de balle.

Les locaux sortent des vestiaires encore plus motivés, décomplexés et relâchés. L'intensité du match augmente, les rebonds sont maîtrisés et les paniers s'enchaînent. Les visiteurs ne savent plus où donner de la tête. Les coéquipiers d'Enzo ne vont pas se relâcher, et en profitent pour couler définitivement leur adversaire du jour. Le public est en folie tant le spectacle proposé est de qualité.

Au final le score est lourd mais bien mérité. Cap de Gascogne 79 / Lons 51.

Les protégés de Cédric, Kevin et Jérémy prennent donc seul la première place de la poule. A noter tout de même qu'ils ont aussi la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat.

Il faudra donc confirmer cela samedi face aux voisins des Coteaux du Luy. Le match aura lieu à domicile à 16h. Nous comptons sur vous pour aider nos jeunes minimes à écrire une page de plus dans leur histoire, qui, pour le moment, débute de la plus belle des manières.

Cette semaine le staff et les joueurs ont préféré ne pas communiquer avec la presse. Tout simplement pour continuer à travailler sereinement et avancer vers l'objectif final.


U13M (Série A Département)

Cap de Gascogne 47- 40 CSGB

 

Après une belle victoire le weekend dernier contre un ogre de la poule, le match de samedi devait s'annoncer un peu plus facile. Mais cela n'est que de la théorie. Nos benjamins avaient décidé de partir en week end avant même le début du match...

Face à une courageuse et valeureuse équipe de Cassen-St Geours, nos protégés ont tout de même fait la course en tête tout le match pour au final l'emporter. Mais je rappellerai juste qu'en face il y avait 3 poussins, 5 1ère année et seulement 2 dernière année.

Cela aura été un très bon avertissement qui, espérons-le, fera du bien pour les futurs matchs. Le weekend prochain sera libre, la moitié de l'équipe partant en Espagne se reposer un peu.



U11M (Débrouillés)

UCM 48- 43 Cap de Gascogne

 

Les poussins se sont déplacés à Campagne pour la 4ème journée de championnat. Le match s'annonçait équilibré car, au vu du classement, les deux équipes étaient à égalité. Les coéquipiers de Lucas ont réussi dans l'ensemble un bon match malgré la défaite (48 / 43), mais les adversaires ont fait la course en tête pendant l'intégralité de la partie.

Le weekend prochain nos pitchouns reçoivent l'Entente St-Cricq/Hagetmau/Momuy, notre bête noire, contre qui nous ne nous sommes jamais imposés.


U11F

Cap de Gascogne 27 -31 ASCH II

 

Défaite de nos poussines...

Nous savions que le match n'allait pas être simple. Cependant, les filles motivées à bloc enchaînent les bonnes actions. Une défense stricte, des contres attaques rapides et un jeu espacé. Tout semblait être réunis pour décrocher la victoire.

A la mi-temps, le score arrive à 15-13 en notre faveur. Malheureusement, en deuxième partie, le manque d'adresse nous fait mal et permet aux adversaires de passer devant au score. Le plus gros écart étant de 6 points, les filles s'accrochent et ne lâchent rien. Mais leur motivation n'aura pas était suffisante pour repasser devant. Score final de 27-31 ...

Quel dommage !

 

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre par Jean-Robert Bergoignan en cliquant ici

 


Résultats complets de la CTC du Cap de Gascogne