RESULTATS WE DU 16 JANVIER

Encore un weekend faste pour nos équipes, avec une seule défaite au compteur...


SG1 (Nationale 3 Masculine)

HDC 87 - 90 ESMS

................Les séniors 1 gardent le sourire après cette 5ème victoire consécutive !!!....................
................Les séniors 1 gardent le sourire après cette 5ème victoire consécutive !!!....................

 

Article Sud-Ouest, paru le lundi 18/01


 

Retrouvez le résumé vidéo du match, réalisé par CANAL HA, en cliquant ICI


SG2 (Honneur Région)

ESMS II 79 - 40 St Bruno II

 

Les joueurs de la 2 recevaient le dernier de la poule pour cette dernière journée de la phase aller.

Après la déconvenue du weekend dernier à Grandfonds, les coéquipiers de Lionel démarraient la rencontre concentrés, et prenaient rapidement une avance confortable qu'ils fructifieront progressivement le long de la rencontre. Cette entame sérieuse leur a ainsi permis de vivre un match "tranquille", sans frayeur, idéal pour répartir les temps de jeu et préparer la 2ème partie du championnat sereinement.

Malheureusement la "fête" a été gâchée par un certain C.D. qui, ayant oublié de récupérer le pain d'après-match, a contraint les 2 équipes à manger le pâté avec les doigts... Celui-ci s'engage à réparer son erreur et préparera lui-même les sandwichs pour le prochain match !

 

Retrouvez les images du match dans notre galerie photos


SG3 (Excellence Département)

Baigts 63 - 65 ESMS III

 

L'ESMS au bout du suspense

 

La 1ère chose à faire pour nos gars était bien sûr d'éliminer les toasts, les cacahuètes, le foie gras, les huîtres, les moules, les chapons, les dindes, les frites, les bûches, l'alcool et les digestifs engloutis durant ces braves fêtes de fin d'année. Et Dieu sait s'il y a des gourmands parmi nous...

 

Pour sa reprise après un mois de coupure (méritée ou pas on prend quand même), nos gars de la 3 se rendaient donc à Baigts-Chalosse, avant-dernier de la poule. Le classement en soit ne voulant rien dire, tout le monde étant capable de battre tout le monde... Le coach fait dégonfler les melons à tout le monde: "Nous ne sommes plus champions d'automne, un autre championnat commence" ...OK OK...

À l'image de ses victoires à l'extérieur à Dax, Monségur ou encore Gaujacq, l'ESMS 3 a dû attendre les tous derniers instants de la rencontre pour s'imposer. Et même si jouer autant avec le feu ne passera pas toujours, gagner ainsi est une habitude agréable. Encore plus quand le succès permet de conforter sa place de leader face à des concurrents toujours plus affamés journée après journée (les restes de Noël sans doute...).

 

Avant ce final haletant, les hommes de Thomas Darricau avaient connu un départ moyen. Durant le 1er quart, l'ESMS balbutie son basket. Le match de reprise est dur pour les jambes et les têtes ne sont peut-être pas prêtes à enclencher la seconde. Les locaux jouent libres, simples, provoquent des fautes (pas toujours évidentes), enchaînent les belles actions collectives mais la maîtrise et la bonne gestion de jeu de nos meneurs nous permettent de rester au contact. Le 2ème quart est quasiment identique, nos blancs ne parviennent pas à se lâcher (frein à main à la con), le jeu est haché, mais heureusement le 2+1 de Clément Clavé alias CC13 permet à nos joueurs de mener de 3 points à la pause.

La coupure fait quand même le plus grand bien à nos stars. Sans s'affoler, nos gars accentuent leur avance en faisant preuve d'une solidité défensive à tout épreuve. Cependant le peu d'imagination offensive ne permet pas de creuser l'écart, annonçant un dernier quart à suspense...

Jusqu'au money time, les deux équipes ne se lâchent plus. Baigts, par sa hargne minute après minute, revient au contact et un chassé-croisé s'installe... Haletant, je vous dis, ce match !! Vous foutiez quoi à Doazit tous, sérieux ??

On entre dans les vingt deux dernières secondes quand l'ESMS, grâce à une série de lancers-francs réussis, prend le large (+5) dans une rencontre que tout le monde croit pliée. Temps-mort local ce qui permet à l'équipe de bénéficier du ballon dans le camp adverse (je détaille le règlement pour ceux qui ne le connaissent pas ou peu). Marco Pasquet (45 ans hier) croit récupérer le ballon dans les mains adverses mais l'arbitre siffle injustement une faute, 2 secondes après la remise en jeu. Le leader offensif de Baigts convertit ses 2 lancers. Sur notre remise en jeu, et alors que nous menons encore de 3 points et que le planchot affiche 20 secondes à jouer, nos joueurs paniquent sous la "press" adverse et le ballon est perdu à l'autre bout du terrain. De nouveau remise en jeu locale, le meilleur joueur Baigtois (c'est çà qu'on dit ??) remonte en grandes enjambées, s'arrête derrière la ligne des 6m25, fait une feinte à laquelle bien-sur tout le monde mord (je ne citerai pas de noms), et rentre un shoot en or permettant ainsi à son équipe de revenir à égalité... Nooonnnnnn !!!! (le débat ce soir sur l'Equipe 21 à 22h30 vous permettra de constater que le joueur avait bien mordu sur son shoot !!)

Il reste encore 10 secondes à jouer et la balle de match est pour nous. Thomas Sabatou va jouer les héros (comme samedi dernier non ?? Vovovo vomito...). Sur une tactique récitée approximativement, le frère cadet des Sabatou, sous les yeux émerveillés de son père, est victime d'une faute. Le numéro 8 s'en va enquiller tranquillement ses deux lancers. Quel sang-froid champion !!! +2 à ce moment.

Nouveau temps-mort local (le 11ème du match) alors qu'il ne reste que 5 secondes à jouer. Remise en jeu dans notre camp pour Baigts (voir règlement ci-dessus). Sur un de leurs nombreux écrans du système, un joueur se retrouve tout seul à 3 points complètement en coin. Avait-il la pression, ne l'avait-il pas ? La préférait-il en bouteille, en cannette ? Pêche, pas pêche ? Toujours est-il que son tir est trop long. Le ballon heurte le cerceau, le rebond est assuré et gardé bien au chaud sous le ventre. FIN DU MATCH !!!!!!!! Victoire !! Les visiteurs peuvent savourer leur 8ème succès de la saison en Excellence.

À peine le temps de souffler que les gars seront à nouveau sur le pont, dès samedi soir, 17h15 en lever de rideau de la 1ère... Promis, on essaiera de tuer le suspense avant... ou pas.


SG4 (Promotion Honneur Département)

TBC III 61 - 54 ESMS IV

 

La course aux playoffs, chapitre 1

 

Reprise du championnat pour l’équipe 4 suite à la phase de brassage avec un déplacement à Aubagnan contre l’équipe la plus forte de la poule sur le papier.

Les absences de 3 tauliers (Xavier, Mathieu et Duclapovic) ont eu pour effet de faire jouer le coach et l'aide head-coach (respectivement vétéran et mi-vétéran de l’équipe 3). On remercie leur immense bonté d’avoir sacrifié un dimanche sûrement productif...

Grâce à une paire en OR retrouvée (« Cédric et Laurent » qui ont évolué ensemble plusieurs années à un certain niveau), les automatismes reprirent le pas sur la crispation, et le remaniement de l’équipe ne déstabilisa pas la troupe. Mais les efforts défensifs et les attaques rondement menées n’ont pas été récompensés, dûs à une adresse catastrophique (12% de réussite à 2pts, et à 3pts on a carrément effacé la ligne de stats...). Malgré tout, 1ère mi-temps quand même remportée 26 à 30.

Le troisième quart-temps ne se passa pas exactement comme envisagé, c’est-à-dire pépère : on plie le match, on se tape dans les mains, on rit de vive voix, on se douche, on se tapote les fesses, on mange 1 sandwich (4 ou 5 pour certains) et on rentre à la maison…

Pourtant l’équipe avait vite pris les devants (+6 au bout de 20 sec), mais la contre-attaque suivante fut mortelle : on s’est pris un DUNK (pardonnez moi l’expression) sur la gueule !!! Oui, oui, UN DUNK !!! Le truc qui n’ arrive qu’à la télé (bon, le gars était tout seul en contre-attaque en prenant son élan depuis le milieu du terrain) ! Puis, 2 banderilles à 3pts coup sur coup, avec des shoots alléluia qui plus est ,nous achevèrent. Et c’est pas fini : un petit tour de passe-passe de la table pour nous enterrer et être 2 min plus tard à –10 (soit 36 à 46) ! L’équipe était abasourdie et titubante, mais cela pour une autre raison.

L’équipe était dans le dur, comptant 18 points de retard, mais, vers les 5 dernières minutes un regain de confiance permit de raccrocher les wagons et de limiter la casse. Score final 61 à 54.

 

Les mots du coach en zone mixte : « Cet après-midi, c’est certain le manque d’adresse nous pénalise, mais j’ai rapidement fait le calcul : on perd 25 ballons, multipliez ça par 2 (25x2 = 50, ndlr) et vous pourrez mesurer notre capacité au repli défensif… (reprise du souffle + 1 "aïe")… Il faut vite se ressaisir, ne pas baisser les bras et faire preuve d’une plus grande lucidité, l’adresse va revenir comme les victoires, je m’en fais pas ».

 

Pierre 19pts (seul au monde)

Laurent 11 (6 contres en 2min... pour compenser les 6 briques en 30sec), Clément 11, Cédric 8, Mickaël 3, Kévin 2 : au moins ils se sont entrainés à shooter pendant le match. Prochaine phase : s’entrainer à marquer

Thibaut et Taïtaï : présents


SF1 (Honneur Département)

ESMS reporté Mimbaste Clermont

 

Le match a été réporté à une date ultérieure, en raison d'une mésentente entre l'ESMS, MCB et le Comité des Landes. En effet, les locales attendaient les visiteuses à Montsoué pour 13h, alors que ces dernières se sont rendues à Sarraziet pour 16h...

 

 

Ce qui n'a pas empêché les filles de faire leur petit selfie, pensant le match gagné par forfait à ce moment-là !


U17M (Série A Département)

Cap de Gascogne 95 - 44 BTO

 

Pour leur première réception de l’année civile, les cadets accueillaient BTO.

Grâce une entame de match sérieuse, les coéquipiers de Théo prennent les devants au tableau d’affichage pour atteindre la mi-temps sur le score fleuve de 48 à 14. La seconde période verra une légère réaction des visiteurs, mais les locaux continueront à réciter leurs gammes pour finalement s’imposer par un écart assez important.

 

Après le joli coup réalisé du côté de Magescq, les protégés de Tiot ont confirmé à domicile avec la manière. Il faut poursuivre dans cette voie.


U15M (Région)

Cap de Gascogne 102 - 48 Boulazac

 

Pour le compte de la 2nde journée du championnat régional, les minimes du Cap de Gascogne recevaient Boulazac, équipe qu'ils avaient déjà rencontrée en 1ère phase (1 victoire / 1 défaite). A noter, les absence de Julien (cheville) et Matteo (malade) à l'entame du match.

C'est avec l'esprit revanchard que les coéquipiers de Thibault entrent dans le match, de façon appliquée et concentrée. Les locaux prennent rapidement l'avantage. Grâce à un jeu fluide, des contre-attaques menées à la vitesse de l'éclair, une adresse retrouvée et une défense imperméable, Matteo and co mènent sur le score de 49 à 18 à la mi-temps. La seconde mi-temps ne sera que la copie de la 1ère, malgré un peu de défense de zone proposée par les visiteurs. Score final : 102 à 48.

Il faudra donc confirmer cette belle prestation et aller s'imposer du côté de Villeneuve sur Lot (qui compte aussi 2 victoires en 2 matchs), pour pouvoir répondre de façon positive aux objectifs fixés par le staff (voir le bilan de la mi-saison par la triplette pas encore magique...).

 


U13M (Série A Département)

CBPL 30 - 57 Cap de Gascogne


U11M (Débrouillés)

Barcelonne du Gers 27 - 50 Cap de Gascogne

Ce week-end les coéquipiers de Hugo sont allés jouer hors des frontières de notre département, du côté de Laujusan dans le Gers pour le compte de la deuxième journée du championnat "Débrouillés".

Comme la semaine dernière, le résultat de la rencontre est positif. Les poussins se sont imposés 27 à 50. La victoire est acquise facilement sans beaucoup de suspense. La semaine prochaine sera un match plus équilibré avec la réception de Cassen Saint-Geours.


Résultats Complets des Jeunes de la CTC Cap de Gascogne :