Laura Destenave : "Notre groupe est constituée d'un groupe d'amies"

Aujourd'hui, nous avons le plaisir de rencontrer Laura DESTENAVE. Souémontaine certifiée, elle s'implique beaucoup dans la vie du club en tant que joueuse de l'équipe 1, coach des minimes filles et bénévole.

Heureuse dans une équipe de copines !

ESMS : Bonjour Laura. Merci de te livrer au jeu de l'interview ! Peux-tu nous en dire plus sur toi ?

Laura Destenave : J’ai 24 ans, j’habite chez mes parents à Montsoué. J’ai une sœur jumelle, Marine. Elle est professeur des écoles. J’ai obtenu un master en gestion des Collectivités Territoriales et je suis actuellement employée au SYDEC en Ressources Humaines. J’aime passer du temps avec mes amis. L’été bien évidement je passe beaucoup de temps à la plage et l’hiver j’aime bien aller skier.

 

ESMS : Tu évolues au sein de l'équipe séniors filles. La majorité de ce groupe se connaît et évolue ensemble depuis toujours ! Comment expliques-tu que vous soyez si soudées ?

L.D. : Notre équipe est constituée d’un groupe d’amies. Nous nous suivons avec certaines depuis la maternelle. Puis petit à petit, les autres filles se sont très bien intégrées. Nous formons une bonne bande...et c’est avec plaisir que nous nous retrouvons le vendredi soir pour nous entraîner et le dimanche sur le terrain. Nous sommes un groupe de 14 et on tient vraiment à cette bonne ambiance...c’est pourquoi nous mangeons ensemble tous les vendredis soirs. Seul bémol : nous n’avons pas de cuisinier. D’ailleurs si quelqu’un veut se dévouer pour nous faire de bons petits plats...nous sommes preneuses !!! Notre coach Toto participe beaucoup à cette cohésion. Comme on dit, la mayonnaise a bien pris !

 

ESMS : Les jeunes de votre génération formez une belle communauté. Penses-tu que le basket, particulièrement dans les Landes, est un véritable vecteur de cohésion ?

L.D. : Oui il est vrai qu’à l’ESMS nous nous entendons très bien...que ce soit entre filles, garçons, jeunes et moins jeunes. Nous aimons nous retrouver le week-end dans les salles de basket. Il me semble que c’est très important. Afin de perpétuer cette cohésion, j’espère que la chance sera donnée aux jeunes issues de la formation, pour qu’à leur tour ils aient l’opportunité de jouer au sein de l’équipe fanion. Nous les encouragerons avec plaisir sur les terrains.

Ses ambitions avec les filles, son rôle dans la garderie

ESMS : Cela fait plus d'un mois que vous avez commencé la saison : vous êtes toujours invaincues ! Quel est votre secret ?!

L.D. : Notre secret : faire un entraînement en Août pour se donner bonne conscience et reprendre début septembre. Nous sommes arrivées pour les matchs fraîches comme des gardons...au moins nous ne risquions pas de nous blesser dû à un trop plein de fatigue musculaire !! Puis avec de l’assiduité, de la rigolade aux entrainements, et quelques petits systèmes concoctés par coach Toto (dont on ne vous livrera pas le secret !! non mais oh !!), nous avons, jusqu’à présent, gagné les matchs haut la main.

 

ESMS : Jusqu'où irez-vous ? L'équipe commence-t-elle à nourrir des ambitions ?

L.D. : Nous irons où nous pourrons et surtout sans se prendre la tête. Nous jouons, avant tout, pour nous amuser sur le terrain. Cependant...gagner c’est bien, donc pourquoi ne pas continuer sur cette lancée en seconde phase du championnat et obtenir une finale en fin de saison. La coupe des landes sera pour plus tard...(l’espoir fait vivre !).

 

ESMS : Tu fais partie du staff de la garderie de l'ESMS. Peux-tu nous en dire plus sur les activités proposées aux enfants ?

L.D. : Le concept de la garderie a été élaboré et mis en place par Gilles SABATOU, il y a déjà 3 ans. Cette activité est proposée aux enfants de moins de 5 ans, tous les 15 jours à Montgaillard, de 10h15 à 11h30. L’encadrement est composé de 4 équipes avec, pour chacune, un « chef d’équipe ». Cela revient à encadrer la garderie une fois tous les deux mois. Nous proposons des jeux ludiques en rapport avec le basket : des parcours, jeux avec balles et ballons, jeux de courses, jeux de tirs... La concentration des jeunes enfants est limitée dans le temps donc après 45 minutes de sport, nous mettons en place un atelier dessin et un goûter. Il règne au sein de la garderie une ambiance agréable. Les enfants, les parents et l’encadrement en sortent avec le sourire.

Son astuce gastronomique : Du sel de gérande dans le riz !

ESMS : Laura, l'heure est grave. Il est temps de dire au grand public comment ne pas te confondre avec ta soeur jumelle Marine ?!

L.D. : C’est une excellente question que l’on nous pose depuis 24 ans mais à laquelle je n’ai pas de réponse. Ah si...je peux vous donner un petit indice : sur le terrain Marine a le numéro 4 et moi le numéro 7 ; puis je suis en général plus adroite et plus rapide que ma sœur. Nos nombreux supporteurs ne peuvent maintenant plus se tromper... !

 

ESMS : Quelle est ta série préférée ?

L.D. : Sans aucun doute, Walking dead...j’aime beaucoup ce genre de série.

 

ESMS : Ton boys band préféré ?

L.D. : Les 4 « playboy » de la team bascule bien évidement.

 

ESMS : Quelle est LA CHANSON qui te saoule ?

L.D. : « Moi je connais une chanson qui énerve les gens » (Avec l’air c’est mieux !)

 

ESMS : On est d'accord : On ne met pas de ketchup ou mayo dans le riz ?!

L.D. : Aucun des 2...juste une pointe de sel de Guérande.

 

ESMS : Le virus EBOLA va-t-il se propager sur Facebook ?

L.D. : Euh...tant qu’il ne se propage pas dans la Chalosse ça ira !!

 

ESMS : Merci Laura, bon courage pour cette saison, espérons-le sans la moindre défaite !

 

Avez-vous lu l'interview de Jérémy DAUGREILH ?