Au revoir Paluche

Ce week-end a été marqué par le décès de notre président, Jean Tauzin dit "Paluche". Après avoir lutté plusieurs mois contre un cancer, il a terminé son combat ce dimanche 2 Février.

Jean Tauzin, le visage de l'ESMS

Au fil du temps, Paluche a construit une réputation qui dépasse aujourd'hui nos frontières départementales ! Tous les aficianados du basket landais connaissent ce sacré personnage, et chacun garde de lui des souvenirs impérissables. Les plus anciens se souviendront de sa carrière de basketteur avec son étonnant tir aux lancer-francs "à la cuiller" tel Rick Barry. Outre sa passion pour la course landaise et l'US Dax, la plupart se rappellera de sa fonction de président qu'il occupait depuis 1982 à l'Association Sportive Montgaillardaise, l'Union Souémontaine Montgaillard puis l'Elan SMS depuis 2001.  Cet agriculteur de toujours était surtout attentif à l'actualité de l'équipe 1 garçons, tout en gardant un oeil aiguisé sur les autres formations du club. Euphorique lorsque tout roulait, il ne valait mieux pas le croiser les lendemains de défaites, mine abattue, le moral en berne. Heureusement que ses compagnons de toujours, dirigeants, bénévoles ou joueurs étaient là pour le rassurer, lui redonner l'espoir, après avoir refait plusieurs fois le match, voir le monde !  Jeannot était un battant, il n'hésitait pas à prendre les devants pour défendre son club, parfois de manière atypique mais toujours porté par de bonnes intentions. Bénévole à temps plein, il aura fait croître la notoriété du club de part son charisme, son dévouement, sa gentillesse

L'équipe 1, une victoire comme un symbole

L'équipe première garçons lui aura offert un dernier cadeau en allant chercher une victoire précieuse à Agen (62-72), premier pas vers le maintien en Nationale III qu'il espérait tant. Atteindre cet objectif sportif serait le plus beaux des hommages possibles. L'équipe II n'est pas en reste puisqu'après un large succès à Sérignac, elle s'accroche à son rêve de montée en Promotion Aquitaine (49-78). Les jeunes ont eu un week-end compliqué, exceptées les benjamines qui sont aller chercher une belle victoire à St Pierre du Mont (+ 15).

Même si le sportif passe au second plan ce week-end, Paluche sera fier de voir tous les acteurs du club prendre du plaisir et faire grandir l'Elan sur et en dehors des terrains.

 

Paluche, le club, ta famille, tes proches, tes voisins te saluent. On ne t'oubliera jamais.